Gaz ou électricité, qui est le moins cher ?

Le chauffage représente 66 % des consommations énergétiques d’un foyer et la production d’eau chaude sanitaire 11 %. Alors, quel mode de chauffage choisir pour votre logement neuf ou en rénovation ? Et surtout, entre gaz et électricité, quel sera le moins cher ? Fourniture, installation, performances énergétiques, confort, impact écologique…, avant de s’engager il est important de bien comprendre les critères qui pèsent dans la balance. Voici des pistes pour vous y aider.

Les avantages et les inconvénients du Gaz

Avant de choisir le gaz comme énergie de chauffage, attardez-vous sur le prix du kWh, la surface à chauffer, les frais de raccordement et d’installation d'une chaudière, le confort et l’impact écologique. 

 

Prix du kWh

Entre gaz naturel et électricité, le prix du kWh est certainement le premier critère à évaluer. Le prix du kWh de gaz est moins cher que celui du kWh de l’électricité. Et ce, quel que soit le fournisseur de gaz ou d'électricité. Toutefois, cette comparaison est tout à fait relative, car 1 kWh d’électricité n’équivaut pas à 1 kWh de gaz naturel, car les pouvoirs calorifiques du gaz et de l’électricité sont différents.

 

En 2020, le prix moyen TTC du kWh de gaz naturel s’élève à 77 €/MWh PCS, en baisse de 5,9 % par rapport à 2019. Tandis que la même année, le prix moyen TTC du kWh de l'électricité en France s'élève à 188 €/MWh.

 

Pour connaitre les dernières évolutions du prix du gaz 

 

TotalEnergies propose des prix du kWh moins chers que les tarifs réglementés de vente encadrés par l’État, ce qui permet de faire baisser la facture facilement. Par exemple, les clients de TotalEnergies bénéficient d’une réduction de 5 % sur le prix du kilowatt HT par rapport au tarif réglementé de vente, hors abonnement.

 

Je consulte les offres de Gaz TotalEnergies

 

 

Surface du logement et isolation

Le chauffage étant le principal poste de dépense énergétique des ménages, sa consommation est fortement conditionnée par la surface du logement en mètres carrés. Il faut en moyenne 100 kWh de gaz pour chauffer 1 mètre carré. Mais ce chiffre dépend de la hauteur de plafond et surtout de la qualité de l'isolation thermique du logement : ses fenêtres, portes, sols, plafonds, murs et sa toiture.

 

 

Raccordement

Quel que soit le fournisseur d’énergie, le raccordement au gaz est effectué par GRDF. Le tarif moyen (uniquement pour le chauffage) se situe entre 400 € et 600 €, selon la situation géographique du logement et le positionnement du compteur en bord clôture ou encastré à celle-ci.

 

Ce tarif se justifie par la nature des travaux à effectuer sur la voirie :
 

- le terrassement de la chaussée ;

- le raccordement au réseau de distribution gaz ;

- la mise en service de l’installation et la pose du compteur en bord de propriété.
 

Il faut patienter en moyenne 6 semaines pour recevoir le gaz.

 

 

Coût de l’installation

Un chauffage au gaz est relativement simple à installer, il ne nécessite pas de stockage sur place. Pour les équipements, le choix se pose entre deux technologies : la chaudière à condensation ou la chaudière basse température.
 

L’installation reste chère par rapport à un chauffage électrique, surtout s’il s’agit d’une chaudière à condensation de très haute performance énergétique. L’investissement reste rentable, puisque ces modèles consomment jusqu'à 20 % de moins qu’une chaudière standard.

 

Il faut compter environ 2500 € TTC et 3000 € HT de pose pour une chaudière basse température TTC. Le coût d’installation d’une chaudière gaz à condensation est en moyenne entre 3000 € TTC et 5000 € TTC hors raccordement au compteur calculé au mètre linéaire : entre 30 et 40 € par mètre linéaire.

 

 

Le confort d’utilisation

Quel que soit le type de logement, le gaz procure une chaleur douce, diffuse et homogène. Il permet une bonne répartition de la chaleur, surtout dans les logements de grande taille. Sa chaleur, à haut pouvoir calorifique, n’assèche pas l’air. Le réglage de la température d’un chauffage au gaz peut se faire de façon très précise, au degré près. Le chauffage au gaz est donc très confortable, simple à utiliser, modulable, efficace et réactif.

 

 

L’impact sur l’environnement

Le gaz est l’énergie fossile la moins polluante. Son exploitation ne demande aucun processus de transformation impliquant des émissions polluantes. De même, son transport souterrain ne génère aucun trafic dense, ni bruit, ni gaz d’échappement.

 

Le gaz naturel est non toxique pour les hommes, les animaux, les sols et les eaux. Sa combustion est également peu polluante et ses émissions de CO2 sont relativement faibles. Enfin, il n’émet pas de poussière, de suie, de métaux lourds, ni de déchets. Son impact écologique est donc faible. Cependant, pour préserver la ressource, d’autres sources de gaz sont développées comme le biogaz.

 

Ce gaz est renouvelable puisqu’il est issu de la transformation des déchets en énergie. TotalEnergies propose une offre à 10 % de biogaz français (gaz vert) à prix fixe. Le consommateur participe ainsi à la transition énergétique en soutenant la filière biogaz française.

 

Les avantages et les inconvénients de l’électricité

Coût du kWh, des installations, du raccordement, la superficie à chauffer, les performances énergétiques et l’impact sur l'environnement, avant de choisir le chauffage électrique il est  important de comprendre les critères qui pèsent dans la balance.

 

Prix du kilowatt

Nous l’avons vu, le prix du kWh de l’électricité dépasse celui du gaz.
 

Selon le fournisseur d’énergie, le coût de la facture peut varier sensiblement. En effet, alors que le fournisseur historique va appliquer des tarifs réglementés, avec TotalEnergies, le consommateur peut bénéficier d’une réduction jusqu'à 5 % sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé de vente fixé par l’État, hors abonnement.

 

De plus, TotalEnergies propose 3 offres d'électricité différentes qui permettent aux clients de souscrire à un abonnement le plus adapté aux besoins et attentes du foyer : les offres Classique, Verte Fixe et Heures Super Creuses.

 

Je consulte les offres d'électricité TotalEnergies

 

Surface du logement et isolation

Comme pour le chauffage au gaz, la consommation d'électricité pour chauffer son foyer est conditionnée par la surface du logement en mètres carrés. Toutefois, l'électricité est plus chère que le gaz, et de nouvelles hausses des tarifs réglementés sont à prévoir. La valeur de référence pour calculer la consommation moyenne en chauffage électrique est de 110 kWh par mètre carré et par an.

 

Ce mode de chauffage est bien adapté :

 

- aux petits espaces ;

- en complément occasionnel d'un chauffage au bois à la mi-saison ;

- pour de l’appoint ou à l’occasion d’un aménagement de combles ;

- ou d’un agrandissement de votre logement quand il n’est pas possible de prolonger le réseau de chauffage existant.

Dans tous les cas, ce mode de chauffage est réservé aux logements parfaitement isolés, avec des émetteurs équipés d’horloges de programmation.

 

Dans une maison de 100 m² chauffée à l’électricité, la consommation électrique moyenne est comprise entre 13900 pour une maison à l’isolation optimale et 20300 kWh pour un logement mal isolé. L’isolation est donc un facteur déterminant pour se chauffer à l’électricité.

 

 

Raccordement

Les coûts des travaux de raccordement à l’électricité dépendent du forfait souscrit, mais également de la puissance du raccordement (mesurée en kVA) nécessaire pour le logement ainsi que la zone dans laquelle le logement se situe. Il s’agira de voir quelle est la puissance de votre raccordement (mesurée en kVA), d’un courant monophasé ou triphasé, si vous habitez dans une maison individuelle ou alors faisant partie d’un lotissement.

 

Les coûts des travaux de raccordement d’Enedis varient entre 2093,28 €TTC et 2442.48 € TTC, sachant qu’Enedis prend en charge 40 % de ce coût, les travaux vous seront facturés entre 1 256 € TTC et 1 465,5 € TTC (TVA : 20 %) sans compter les frais de travaux d’extension de réseau qui sont souvent à effectuer ainsi que le terrassement, la fourniture et la pose du fourreau dans la propriété. 

 

Pour en savoir plus sur l'ouverture d'un compteur électrique

 

 

Coût de l’installation

L’installation d’appareils de chauffage électrique est peu onéreuse et son entretien est peu contraignant. Ces équipements sont très avantageux, car ils ne nécessitent ni espace de stockage de combustible ni maintenance.

 

L’efficacité et le coût de l’installation du chauffage électrique dépendent beaucoup des émetteurs de chaleur :

 

- les convecteurs ;

- planchers chauffants ;

- panneaux radiants ;

- radiateurs à inertie ou à accumulation ont des performances différentes qui influent sur le coût.

 

Coût installation (hors pac) entre 900 € à 6000 € HT.

 

Les moins chers à l'achat étant également les plus gourmands en consommation énergétique.

 

Les radiateurs à inertie thermique sont les derniers-nés des radiateurs électriques. Ce sont les plus modernes, les plus performants et les plus économiques, car ils permettent de réaliser de réelles économies d'énergie par rapport à un convecteur de 1re génération.

 

Le plancher chauffant permet de réaliser une économie d’énergie d’environ 15 % par rapport à un chauffage traditionnel.

 

 

Le confort d’utilisation

En termes de chauffage, les radiateurs électriques nouvelle génération, dits à inertie ou à chaleur douce, combinent tous les avantages du bon vieux radiateur en fonte, tout en étant simples à utiliser et à entretenir au quotidien. De plus, ils bénéficient d’une technologie capable de restituer une température homogène et stable. Ils proposent donc un confort thermique maximal, avec une chaleur douce et rayonnante qui n’assèche pas l’air ambiant.

 

 

L’impact sur l’environnement

L’électricité n’existe pas dans la nature sous une forme directement utilisable. Il s’agit d’une énergie secondaire. Elle provient de la transformation d’une énergie primaire. Le chauffage électrique n’est généralement pas considéré comme une énergie écologique. En France, cette énergie est produite principalement par les centrales nucléaires. 11 % seulement de l'électricité produite viennent de sources d'énergies renouvelables. 

 

Certains fournisseurs d’énergie s’engagent dans le développement d’une énergie plus propre. Aussi TotalEnergies propose une électricité renouvelable issue des filières éolienne et solaire françaises. Un prix d'abonnement et du kWh HT fixe pendant 1 an. 

 

Tableau récapitulatif des avantages et des inconvénients des deux énergies pour le chauffage :
 

Chauffage au gaz naturel

 

Les avantages

Les inconvénients

 

  • Pas de stockage nécessaire ;
  • Il peut être associé à une source d’énergie renouvelable (ex une pompe à chaleur) ;
  • Les nouvelles chaudières à condensation répondent aux normes de la RT 2012 ;
  • Une énergie qui reste assez bon marché ;
  • Un impact écologique faible ;
  • Un bon confort d’utilisation.

 

  • Un raccordement indispensable au gaz de ville facturé;
  • Un prix fluctuant indexé sur le prix du pétrole
  • Le coût élevé de l’installation d’une chaudière à condensation se rentabilise sur plusieurs années.

Chauffage électrique

  • Une installation facile et peu onéreuse ;
  • Une gamme étendue d’équipements adaptés ;
  •   Des rendements proches de 100 % pour certains ;
  •   Un mode qui peut être utilisé comme chauffage d’appoint en complément d’un autre (duale énergie).

 

  • Un prix de l’énergie très élevé, jusqu’à 25 % supérieur au gaz naturel ;
  • Un système issu majoritairement de la production nucléaire, considéré comme peu vertueux.

 

 

 

Les questions à se poser avant de choisir le chauffage gaz ou l’électricité dans son logement ?

Voici les quatre critères principaux pour faire le bon choix.

 

Quelle est la surface de votre logement ?

Le gaz est le meilleur choix pour une maison de taille moyenne ou importante : au-delà de 100 m². Pour calculer la surface de son logement, il suffit de prendre les dimensions intérieures de chaque pièce : en multiplier la longueur et la largeur ; puis additionner la surface des pièces.

 

Par exemple, une chambre faisant 3 mètres de largeur par 4 mètres de longueur fera 12 m².

 

De quel espace disposez-vous pour votre équipement ?

Il est essentiel d’anticiper la place que prendra le chauffage surtout pour un chauffage au gaz. L’installation d’une chaudière se fait soit dans une pièce de vie comme une cuisine ou une salle de bains, ou des pièces non chauffées comme un garage ou une buanderie.

 

Le coût de la facture ?

Pour avoir une estimation de la facture du gaz ou d’électricité, le fournisseur d’électricité et de gaz TotalEnergies propose un simulateur de consommation en ligne.

 

Je simule ma consommation

 

 

Quels sont les intérêts de choisir une offre combinant l’électricité et le gaz ?

Il est possible de choisir un seul fournisseur pour son contrat d’électricité et de gaz. On parle alors d’offres duales énergies. Ces offres permettent de ne recevoir qu’une seule facture et d’avoir un seul interlocuteur pour l’énergie de son logement.

 

Le site du Médiateur national de l’énergie permet de comparer les offres d’électricité et de gaz : energie-info.fr

 

Une question avant de souscrire ?

09 88 81 30 05

du lundi au dimanche de 8h à 20h

(prix d'un appel local)

(1) TotalEnergies achète une garantie d’origine émise par des producteurs français pour chaque MWh (1000 kWh) de biogaz consommé, garantissant l'injection sur le réseau d'une production équivalente de biogaz. Prix du kWh HT et de l’abonnement HT fixe sur 2 ans. Voir grille tarifaire.

 

(2) Taux de remise selon l'offre. La remise s'applique sur le prix HT du kWh par rapport au tarif réglementé en vigueur proposé par EDF (électricité) ou par ENGIE (gaz). Le prix des abonnements électricité et/ou gaz est identique à ceux des tarifs réglementés. La remise est appliquée dès la souscription. L’abonnement est identique au tarif en vigueur.

 

Aide et contacts

Rappel gratuit et immédiat

Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile

Contacter mon Service Client

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 24h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire

Rappel gratuit et immédiat

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déjà client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 24h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus