Société - 10-09-21

Rentrée 2021 : hausse des prix du gaz et de l’électricité

Au 1er septembre, les prix du gaz ont augmenté de 8,7%. Selon la Commission de régulation de l’énergie, plusieurs facteurs seraient en cause. On vous explique tout et on vous donne quelques pistes pour maintenir votre facture équilibrée ! 

Pourquoi le prix du gaz augmente ?

Au 1er septembre 2021, la Commission de régulation de l’énergie a annoncé une augmentation du Tarif Réglementé de Vente de gaz de 8,7% en moyenne. Rappelons que le Tarif Réglementé de Vente (TRV) correspond au prix de vente de l’énergie fixé par les pouvoirs publics et pratiqué par les fournisseurs historiques (EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz).  
L’augmentation en cette rentrée 2021 s’explique d’abord par la reprise de l’économie mondiale après la crise de la Covid-19, qui aurait engendré l’augmentation des coûts d’approvisionnement en gaz (et donc les prix). 

L’augmentation des obligations de Certificats d’Economie d’Energie se répercute également sur le prix du gaz. 

Enfin, d’autres phénomènes enregistrés en début d’année en Europe, tels qu’un climat froid, la hausse des prix des matières premières et des travaux de maintenance réalisés en mer du Nord, auraient eux-aussi contribué à la hausse des prix du gaz.  

Pourquoi cette hausse en janvier ?

Cette hausse prévue pour janvier, intervient après le mécanisme anti-blackout qui a lieu cet hiver et qui vise à assurer l’accès à l’électricité pour tous. Le covid a mis en pause les travaux de maintenance prévus sur certaines centrales et avec les confinements, les besoins en électricité des Français ont augmenté. 
 

Comme l’ensemble des fournisseurs a voulu acheter de l’électricité pour éviter un possible manque, le prix de l’électricité s’est vendu bien plus cher que d’habitude : jusqu'à 53 000 euros/MW lors des enchères d'octobre à la place de 19 000 euros en moyenne pour les enchères de l’an passé ». 

Et cette hausse du prix de l’électricité se répercute sur les prix de votre électricité si vous avez une offre aux Tarifs Réglementés de Vente. 
 

Un tarif de l’électricité qui augmente lui aussi

Cet été au 1er août 2021, la Commission de régulation de l’énergie a également annoncé une augmentation du tarif réglementé de vente de l’électricité de 0.48 %. Cette augmentation est elle aussi la conséquence de la reprise de l’économie mondiale après la crise de la Covid-19. À cela vient s’ajouter la hausse du TURPE au 1er août dernier – le TURPE est le Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Electricité, c’est-à-dire, le coût d’acheminement de l’énergie fixé par la CRE et identique pour tous les consommateurs. 
 

Vous faites des économies dans la durée en étant chez TotalEnergies

Quelle que soit l’évolution des prix, à la hausse ou à la baisse, en étant chez TotalEnergies vous bénéficiez d’une remise par rapport au Tarif Réglementé de Vente qui vous garantit de faire des économies. Si vous êtes en offre prix fixe, vous êtes protégés des hausses de prix. 

En plus des tarifs compétitifs, vous bénéficiez d’outils innovants pour réduire votre consommation et faire baisser votre facture dans la durée. Avec le service Conso Live par exemple, vous pouvez suivre votre consommation d’électricité en temps réel, et recevoir des alertes pour traquer vos consommations inutiles : ses utilisateurs réduisent en moyenne leur consommation d’électricité de 13%*.

Découvrez tous nos services clés en main : https://mieux-consommer.totalenergies.fr/
 

Des économies d’énergie faciles pour la rentrée

Et pour maintenir votre facture équilibrée en cette rentrée 2021, voici quelques bonnes pratiques faciles et rapides qui vont vous permettre de réaliser des économies d’énergie dans votre habitat et faire baisser votre facture : 

1.    Débrancher le maximum d’appareils électroménager et hi-fi, car ils consomment aussi lorsqu’ils sont en mode veille (machine à café, imprimante, ordinateur, chargeur de Smartphone…).
2.    Couper les plaques de cuisson quelques minutes avant le moment de servir (la plaque reste chaude et vos aliments finissent de cuire).
3.    Limiter les consommations d’eau chaude (la production d’eau chaude consomme de l’énergie) en abaissant la température de lavage de vos vêtements ou encore en privilégiant la douche au bain. 
4.    Baisser le chauffage en cas d’absence, sans l’éteindre complètement, afin de maintenir une température minimale dans votre logement et éviter la surconsommation à votre retour. 
 

Nous vous souhaitons une très bonne rentrée 2021, sous le signe des économies, du confort, et de l’énergie à tarif doux. 
 

*Économie moyenne réalisée sur la consommation d’électricité entre un échantillon témoin de 440 clients chauffés à l'électricité et un traité de 724 utilisateurs d'une clé Conso Live de janvier à décembre 2020. Source TotalEnergies Electricité et Gaz France.