Logement - 12-12-18

Les aides financières pour l’éco-rénovation

Dans le but de réduire les dépenses énergétiques et d’améliorer le confort de chaque foyer, l’État a développé plusieurs programmes d’aides à la rénovation. Ces coups de pouce financiers ont pour objectif d’encourager la rénovation énergétique et de transformer le parc immobilier français. Ces aides à la rénovation s’adressent à tous, et dans certains cas elles peuvent être cumulées. Faisons un point sur les différentes aides à la rénovation disponibles.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le CITE, crédit d’impôt à la transition énergétique, est une aide à la rénovation qui permet de déduire fiscalement 30 % des dépenses relatives à la rénovation énergétique. Le montant déductible est plafonné à :

  • 8 000 € pour une personne seule
  • 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune
     

Ce montant est ensuite majoré de 400 € par enfant ou personne supplémentaire à charge.

Ce crédit d’impôt pour l’isolation ou la performance énergétique de votre logement concerne certains travaux, comme :

  • L’isolation des murs ou des toitures
  • L’isolation des fenêtres et parois vitrées
  • L’équipement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude au bois
  • L’équipement pour la production d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire ou grâce à une pompe à chaleur
  • L’installation d’une chaudière à haute performance, sauf celles fonctionnant au fioul
  • L’installation d’une chaudière à micro-cogénération gaz
  • Les équipements de production d’énergie grâce aux énergies renouvelables (pompe à chaleur, énergie hydraulique, biomasse…)
  • L’isolation thermique des planchers bas
  • L’installation de volets isolants ou de portes d’entrée donnant sur l’extérieur
  • L’installation d’un système de régulation et de programmation du chauffage
  • L’isolation thermique des équipements grâce au calorifugeage

     

Pour bénéficier d'une aide à la rénovation pour vos travaux, vous devez prendre contact avec un conseiller rénovation info service et faire réaliser les travaux par un professionnel agréé. Ce dernier doit être qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Toutes les factures relatives aux travaux de rénovation énergétique doivent être conservées afin d’obtenir le crédit d’impôt ou toute autre aide à la rénovation.
 

Notez que depuis le 1er juillet 2018, certains équipements ne sont plus éligibles aux aides à la rénovation du CITE. Il s’agit des travaux concernant :

- L’isolation des fenêtres et parois vitrées

- L’installation de volets isolants

- Le remplacement d’une porte d’entrée extérieure

- La pose d’une chaudière au fioul

 

En 2019, le CITE sera supprimé et remplacé par une prime qui sera versée au moment du paiement des travaux. Cette aide à la rénovation concernera tous les travaux éligibles aux CITE.

 

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco PTZ est un prêt à taux zéro, d’un montant maximal de 30 000 €, qui est accordé à tous les propriétaires. Cette aide à la rénovation doit servir à financer des travaux d’éco-rénovation, dans un bien que vous occupez ou que vous mettez à la location.
 

Tout comme le CITE, l’éco-PTZ concerne uniquement les rénovations réalisées par un professionnel qualifié RGE. Limiter les déperditions énergétiques en est l’objectif premier, elles peuvent donc porter sur :

  • L’isolation de la toiture ou des murs extérieurs
  • Le remplacement des portes ou des parois vitrées extérieures
  • L’installation ou le remplacement d’un système de chauffage
  • L’installation d’un système de production d’eau chaude sanitaire performant
  • L’installation d’un système de chauffage fonctionnant grâce à une source d’énergie renouvelable
  • L’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant grâce aux énergies renouvelables
     

 

Pour être octroyé, le prêt doit combiner au moins deux catégories de travaux listés ci-dessus. Par exemple, il peut concerner l’installation d’un système de chauffage performant et le remplacement des fenêtres, entre autres combinaisons possibles.
 

Le prêt peut aussi être accordé dans le cadre de l’amélioration de la performance énergétique globale du logement. Cette dernière est déterminée par un calcul effectué suite à une étude thermique. Si l’amélioration thermique est réelle, alors le PTZ sera validé.

 

Les dispositifs CEE, des aides à la rénovation pour tous

Les dispositifs CEE sont des aides à la rénovation encadrées par la loi POPE. Celle-ci oblige les fournisseurs d’énergie à proposer à leurs clients des primes, aides ou financements intéressants, afin qu’ils puissent réaliser des travaux d’éco-rénovation.
 

Un CEE est un Certificat d’Économie d’Énergie qui peut servir à financer :

  • L’isolation des combles perdus, des toitures, des murs opaques, des plafonds et des planchers
  • Le remplacement des ouvertures vitrées par un vitrage isolant
  • L’installation d’un chauffe-eau fonctionnant à l’énergie solaire

 

 

 

  • L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique individuel à accumulation
  • L’installation d’une pompe à chaleur
  • L’installation d’une chaudière gaz à condensation ou basse température
  • La pose d’un plancher chauffant à eau basse température
  • L’installation d’un appareil de chauffage au bois ou à biomasse
  • L’installation d’une chaudière à biomasse
  • La mise en place d’un système solaire combiné

     

Pour bénéficier d'une aide à la rénovation relative à un CEE, il faut que votre logement ait plus de 2 ans et que les équipements à remplacer soient vieillissants ou énergivores. Ces certificats peuvent être accordés à tous les propriétaires, sans condition de ressources.

Sachez aussi que la TVA pour une rénovation peut être réduite, sous certaines conditions.

 

Réduire ses dépenses en changeant de fournisseur

Réaliser des travaux d’éco-rénovation est une excellente manière d’améliorer les performances énergétiques de votre logement et de faire des économies d’énergie. Grâce aux aides à la rénovation, vous bénéficiez d'un coup de pouce financier non négligeable. Pour réduire encore plus le montant des factures de gaz ou d’électricité, vous pouvez envisager de changer de fournisseur d’énergie.
 

Chez TotalEnergies, nous pratiquons des tarifs d’électricité et de gaz inférieurs à ceux du fournisseur historique. En souscrivant à l’une de nos offres, vous pourrez réduire votre facture et faire d’importantes économies. En effet, nos prix sont 2 à 10 % moins chers que ceux du fournisseur historique. Une Offre Verte vous permet même de consommer de l’électricité verte, produite par le parc éolien et solaire.

 

Le bilan énergétique, pour améliorer son habitation

 

Grâce au bilan énergétique, vous pouvez découvrir facilement quels travaux d’éco-rénovation vous pourriez réaliser. Simple à utiliser, cet outil se base sur les informations relatives à votre logement que vous entrez dans un questionnaire rapide. Type de chauffage, année de construction de l’habitation, isolation… tout est passé en revue pour vous permettre de connaître les travaux d’amélioration énergétique possibles.
 

De plus, une estimation de vos dépenses suite à ces travaux vous sera communiquée, ainsi qu'un aperçu des aides à la rénovation disponibles. Cela vous permettra d'avoir une idée concrète des économies envisageables. Une fois informé, vous pourrez décider de faire réaliser vos travaux et faire une demande d’aide, sous forme de PTZ, de CITE ou de CEE.

 

 

Grâce à toutes ces aides à la rénovation, vous bénéficierez d’un réel coup de pouce pour vos travaux. Entre limitation des déperditions énergétiques, confort thermique et économies financières, ces aides vous permettront d’améliorer votre logement tout en réduisant vos factures.

 

Je me renseigne sur les CEE