Entretien d’une pompe à chaleur, mode d’emploi

Très appréciée pour son confort thermique, sa faible consommation d’énergie, sa réversibilité (chauffage l’hiver, climatisation l’été) et sa grande rentabilité sur le moyen et long terme, les pompes à chaleur trouvent de plus en plus leur place dans les foyers français. Au même titre que les chaudières et les installations électriques, l'entretien de la pompe à chaleur doit être régulier. Ce dernier est-il obligatoire ? Quand doit-il être réalisé ? Quels sont les éléments à vérifier ? À qui faire appel et quelle somme débourser ? TotalEnergies répond à toutes vos questions concernant l’entretien des pompes à chaleur.

Suis-je obligé de procéder régulièrement à un entretien de ma pompe à chaleur ?

Très bonne question, et probablement la première que vous vous posez. Cela dépend de l’appareil que vous avez installé. Chaque année, un entretien de la pompe à chaleur est obligatoire si la charge en fluide frigorigène de votre pompe à chaleur est supérieure à 2 kg. Cette obligation légale est mentionnée dans les décrets n° 2007-737 du 07/05/2007 et n° 2010-349 du 31/05/2010.

Généralement, l’installateur vous informe sur l’entretien de la pompe à chaleur au moment de l’installation. Il vous indique si votre équipement doit faire l’objet d’une révision annuelle et quels sont les éléments que vous pouvez vérifier vous-même régulièrement pour augmenter sa durée de vie. En cas de doute, contactez-le dans les semaines ou les mois qui suivent la mise en place pour en savoir plus sur le nettoyage et la visite annuelle.

 

Quels éléments de ma pompe à chaleur dois-je vérifier ?

Pour rappel, une pompe à chaleur (PAC) est un dispositif qui collecte les calories de l’air extérieur et les introduit dans le système de chauffage de votre maison. Il est composé d’une unité extérieure (chargée de récupérer les calories de l’air extérieur), d’un compresseur (qui comprime le gaz pour élever sa température) et d’un condensateur (qui condense le liquide et l’injecte dans le circuit de chauffage).
 

Les premières choses à vérifier sont la pression du module hydraulique et le niveau d’eau à l’intérieur du circuit. Si un remplissage s’avère nécessaire, veillez à bien respecter la composition du fluide caloporteur injecté dans le circuit. Si vous ne maîtrisez pas ces techniques, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel, qui pourra aussi vous proposer un entretien de la pompe à chaleur.
 

Exposée aux intempéries et à la poussière, l’unité extérieure nécessite également un nettoyage régulier. Retirez la terre, les branches et les feuilles logées dans le ventilateur extérieur qui peuvent altérer le rendement de votre appareil. En période hivernale, pensez à bien le dégivrer.
 

Si vous possédez un système centralisé à air, enlevez toute la poussière accumulée dans les bouches d’insufflation à l’intérieur de votre logement et lavez-les avec de l’eau et du savon. N’hésitez pas à utiliser votre aspirateur.
 

Ces quelques gestes d’entretien vous aideront à garder une pompe à chaleur performante pendant toute l’année. Toutefois, ils ne remplacent en aucun cas la vérification annuelle assurée par un professionnel qualifié.
 

Bon à savoir : le changement du fluide est généralement recommandé tous les 5 ans.

 

À qui dois-je m’adresser pour l’entretien de ma pompe à chaleur ?

L’entretien d’une pompe à chaleur doit être confié à un professionnel qualifié. Dans le cadre d’une installation, le spécialiste sollicité vous proposera un contrat d’entretien qui inclura la visite annuelle obligatoire. Lors de celle-ci, il vérifiera point par point les éléments précédemment cités (niveau d’eau, unité extérieure, bouches d’insufflation). Il contrôlera également le compresseur, l’étanchéité du circuit, l’état des branchements électriques et la performance de votre installation. Si une anomalie est détectée, il vous la communiquera et interviendra afin de la résoudre le plus rapidement possible.
 

Le contrôle d’étanchéité du circuit est une étape essentielle pour le fonctionnement de votre appareil et la protection de l’environnement. Le liquide qui circule à l’intérieur du circuit est très dangereux pour la couche d’ozone. Pour cette raison, si une fuite est détectée, elle doit être réparée au plus vite. Un entretien de la pompe à chaleur effectué de manière régulière permet de vérifier l’étanchéité du circuit. Cela va ainsi permettre de corriger les petits défauts et de prévenir les plus grosses pannes.

Combien coûte l’entretien de ma pompe à chaleur ?

Le prix d’un contrat d’entretien d’une pompe à chaleur oscille entre 100 et 300 euros par an. Il varie en fonction des tarifs pratiqués par les professionnels agréés et de l’appareil installé dans votre logement. Selon le professionnel, ces formules n’incluent pas uniquement la visite annuelle obligatoire. Elles couvrent également les interventions et réparations en cas de panne ou de dysfonctionnement. Il est donc important de bien comparer chaque devis avant de choisir à qui confier l’entretien de votre pompe à chaleur.

 

Les contrats d’entretien de la pompe à chaleur permettent de bénéficier d’un service professionnel rapide, mais aussi de conseils personnalisés qui améliorent la performance de votre installation. Par exemple, le technicien peut vous recommander de changer l’emplacement de votre unité extérieure pour mieux la protéger du givre ou des courants d’air, ou pour réduire les nuisances sonores (éviter d’installer l’unité extérieure dans une cour extérieure, privilégier les installations en hauteur).
 

Bon à savoir : l’installation d’une pompe à chaleur donne droit à plusieurs aides et subventions dont certaines sont cumulables : crédit d’impôt, Prime énergie, aides de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (Anah), TVA à taux réduit… Pour en bénéficier, vous devez faire appel à un professionnel reconnu garant de l’environnement (qualifié RGE).

 

 

Mon voisin peut-il me dénoncer si ma pompe à chaleur fait trop de bruit ?

Oui, si le nombre de décibels dépasse un certain seuil. Les normes relatives aux bruits de voisinage sont recueillies dans le décret n° 2006-1099 du 31 août 2006 et la norme NF S 31-010. Le niveau sonore de votre unité extérieure ne doit pas dépasser 5 dB(A) pendant la journée, 3 dB(A) pendant la nuit. Le professionnel qui intervient lors de l’entretien de votre pompe à chaleur peut vous aider à trouver les meilleures solutions pour diminuer la gêne occasionnée par votre dispositif (changement de l’unité extérieure, déplacement…).
 

Envie de réaliser des économies d’énergie ? Estimez la consommation des équipements électriques de votre maison et contactez-nous pour réduire le montant de votre facture !

 

Passez aux énergies renouvelables !

TotalEnergies vous accompagne dans la transition énergétique de votre logement en vous proposant une offre d’électricité 100 % verte. En souscrivant notre Offre Verte, vous utiliserez une électricité issue de l’énergie solaire ou éolienne et bénéficierez de 2 % de réduction par rapport au tarif réglementé.

L'offre Verte Fixe électricité : 100% française et à prix fixe¹

  • De l’électricité verte 100% éolienne et solaire :

Vous participez à la transition énergétique en soutenant la production française d’énergies éoliennes et solaires.
 

  • Votre électricité verte à prix fixe HT pendant 1 an 
     

Découvrir l'Offre Verte Fixe TotalEnergies

 

(1) Prix du kWh HT et de l’abonnement HT fixe sur 1 an.