Remplacer sa chaudière fioul : pourquoi et par quel équipement ?

L’année 2022 sonne la fin des chaudières au fioul neuves. La moitié des consommateurs affirment ainsi vouloir remplacer ce mode de chauffage. Pour les plus réfractaires, est-ce toujours une option possible ? Par quoi remplacer sa chaudière fioul ? Quelles sont les aides financières envisageables ? Un point s’impose.

Pourquoi remplacer sa chaudière au fioul ?

La chaudière au fioul n’a plus la cote sur le marché. Entre les fluctuations importantes du prix du combustible, ses effets sur l’environnement, et les performances proposées par ses alternatives, de nombreux arguments incitent les consommateurs à délaisser leur ancienne chaudière.

Réduire ses émissions de gaz à effet de serre

Au-delà de son impact sur la santé, le fioul est un véritable polluant pour l’environnement. Ce combustible dérivé du pétrole présente un bilan carbone catastrophique. Les risques ne sont donc pas à négliger : 

  • Des fuites de cuves, liées à un manque d'entretien ou à une conception défaillante, peuvent entraîner un déversement de fioul dans les sols et la contamination des terrains et des cultures.
  • Les émissions de fioul sont l’une des causes de la formation d’ozone troposphérique, qui constitue un gaz extrêmement irritant. 

Choisir un système moins polluant permet de faire un geste écologique, en participant à la réduction des émissions de CO2. 

Bon à savoir :

Selon l’Ademe, le fioul domestique serait la source d'énergie la plus polluante pour la production de chaleur domestique. Du processus d’extraction jusqu’à sa combustion, ses émissions de gaz à effet de serre s’élèvent à 466 kilogrammes de dioxyde de carbone par MWh produit, tandis qu'elles sont à 180 pour le chauffage électrique et 222 pour le chauffage au gaz.

Faire des économies sur ses factures d’énergie

Le fioul est l'une des énergies de chauffage les plus chères. Selon l’étude d’impact relative à l’interdiction des chaudières fioul, opter pour un autre équipement au gaz ou aux énergies renouvelables permettrait d’économiser jusqu’à 50 % sur sa facture énergétique.

Le coût de revient d’une chaudière fioul a effectivement beaucoup augmenté. Les raisons à ce constat sont multiples : 

  • Une hausse constante du prix du combustible.
  • Une fluctuation du prix du pétrole brut.
  • Les taxes qui augmentent tous les ans, etc.

Pour ces raisons, une tendance à la baisse ne semble pas se dessiner dans les années à venir.

Augmenter la valeur de son logement

Remplacer sa chaudière fioul, moins performante et plus polluante, au profit d’un système de chauffage nouvelle génération impacte la valeur de votre logement. Cette rénovation énergétique améliore le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) de votre habitation.


Le DPE apporte des renseignements sur la consommation énergétique annuelle d'un logement, mais également sur son taux d'émission de gaz à effet de serre.

Ces données sont fournies sous la forme d’un classement de A à G. Depuis juillet 2021, le diagnostic de performance énergétique est établi sur l’ensemble des caractéristiques de votre logement (isolation, chauffage, consommations des auxiliaires de type éclairages, ventilation, localisation…), et non plus sur la base de vos relevés de consommation.

Bon à savoir :

Pour bénéficier de toutes les aides financières de l’État, vous devez obligatoirement faire appel à un artisan ou à une entreprise labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette reconnaissance accordée par des organismes spécialisés est la garantie de choisir un expert dans le domaine de l’économie d’énergie, qui se forme régulièrement sur le sujet.

Est-ce une obligation de remplacer sa chaudière fioul ?

En 2017, plus d’un foyer sur 10 se chauffait encore au fioul, ce qui en fait l’un des systèmes de chauffage les plus exploités après l’électricité et le gaz. Si le nombre de chaudières installées diminue progressivement, ce n’est pas suffisant aux yeux des pouvoirs publics. Le 6 janvier 2022, le gouvernement français publie un texte interdisant l’installation de chaudières au fioul neuves, sauf exceptions. Alors, quand ce décret est-il entré en vigueur en France ? Que dit-il précisément ?

Quelle est la date de fin des chaudières au fioul ?

Depuis le 1er juillet 2022, l’installation de chaudières au fioul n’est plus autorisée, en raison de sa non-conformité à la nouvelle norme instaurée pour limiter les émissions de CO2. 

Un nouveau plafond plus strict d'émissions de GES est entré en vigueur. Celui-ci concerne les bâtiments existants et neufs, destinés à un usage domestique ou professionnel. Sont donc inclus les établissements tertiaires, les maisons individuelles et l'habitat collectif. Quelques exceptions existent, notamment dans le cas d’une impossibilité technique ou réglementaire de remplacer sa chaudière fioul.

Que dit le décret sur la fin des chaudières au fioul ?

Moins contraignant et plus souple, le texte du décret de 2022 sur l’interdiction des chaudières au fioul a évolué par rapport aux annonces de 2021. Voici les points clés à retenir :

  • Le niveau des émissions de CO2 à respecter est fixé à 300 gCO2eq/kwh PCI. Au-delà de ce seuil, l’installation d’un nouvel équipement de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire au fioul domestique (et autres énergies telles que le gaz, biomasse, biocombustible…) est formellement interdite à compter du 1er juillet 2022. Pour rappel, l’ancien seuil d’émission était de 250 gCO2eq/kWh.
  • L'entretien et la réparation de sa chaudière actuelle, fonctionnant à 100 % fioul, est toujours possible après le 1er juillet 2022. Même si son niveau d’émissions de gaz à effet de serre dépasse le seuil autorisé, vous pouvez toujours l’utiliser, sans restriction.

Information

Le PCI désigne le « Pouvoir Calorifique Inférieur ». Par définition, il s’agit de la quantité de chaleur qui se dégage par la combustion au sens strict (fioul, gaz, charbon, bois, pétrole). Il est exprimé en kilowattheure. Ne confondez pas le PCI avec le Pouvoir Calorifique Supérieur (PCS) qui considère d’autres éléments, comme la condensation de la vapeur d’eau dans les fumées, par exemple.

Par quel équipement remplacer sa chaudière fioul ?

D’ici 10 ans, le gouvernement français souhaite atteindre la neutralité carbone avec l’éradication progressive du chauffage au fioul domestique. Voici un comparatif des meilleures solutions de remplacement : 

Types d’installations

Prix*

Avantages

Inconvénients

 

Chaudière gaz à condensation

 

Entre 2 500 et 8 000 €

Un prix d’achat attractif

Consommatrice d’énergie non renouvelable

Un haut rendement énergétique

Un réel confort thermique

Une possible installation d’une ventouse

 

Pompe à chaleur air-air

 

Entre 4 000 et 9 000 €

Une faible consommation d’énergie

Pas de production d'eau chaude sanitaire

Une utilisation polyvalente

Une efficacité réduite en hiver

Une pose simple

Une qualité de l’air intérieure

Un système gainable

Un seul appareil pour tous vos besoins

 

Pompe à chaleur géothermique

 

Entre 12 000 et 22 000 €

Une adaptabilité à tous types de bâtiments

Un investissement initial conséquent

Une source d’énergie inépuisable et invisible

D’excellentes performances énergétiques

Un complexité technique gérée par le professionnel

 

Chaudière à granulés

 

Entre 14 000 et 22 000 €

Un équipement écologique

Un investissement initial conséquent

Un faible coût d’utilisation

Une installation encombrante

Des performances élevées

Un entretien régulier indispensable

*Les équipements les plus onéreux se révèlent souvent compétitifs, car ils sont très bien subventionnés par les aides de l’État.

La pompe à chaleur (PAC)

La PAC capte les calories de l'air pour les convertir en chaleur. Sa consommation est donc réduite par rapport aux autres modes de chauffage. Remplacer sa chaudière fioul par une pompe à chaleur s'avère très astucieux. En outre, cette dernière ne nécessite pas de raccordement au réseau de gaz, et se branche uniquement sur le réseau électrique. 

Différents types de pompes à chaleur peuvent s’adapter à votre logement : 

  • La pompe à chaleur air-air, si vous habitez dans une région où le climat est doux en hiver et chaud en été. Ce système se montre particulièrement performant, quelle que soit la saison. 
  • La pompe à chaleur géothermique, si vous habitez dans une région plus froide. Ce modèle de PAC puise les calories directement dans le sol, en profondeur, là où la température ne change pas ou très peu.

La chaudière à gaz à condensation (THPE)

Les chaudières gaz à très haute performance énergétique sont des choix judicieux si votre logement est raccordé au gaz de ville. Parmi ces THPE, les chaudières à condensation sont plus efficaces et moins énergivores que les chaudières à gaz conventionnelles, car elles récupèrent la chaleur des fumées produites. Ce type d’installation convient particulièrement en milieu urbain, où il est souvent plus simple de se raccorder au gaz que d'installer une pompe à chaleur. 

La chaudière à granulés

Les nouvelles chaudières à granulés de bois, aussi connues sous le nom de chaudières à pellets, constituent une alternative intéressante pour un chauffage performant et économique. Les granulés de bois utilisés sont effectivement moins coûteux que d'autres sources d'énergie. Leur production provient en partie du recyclage des déchets de scieries et d'élagage, ce qui en fait une option plus écologique.

Quel est le prix pour remplacer une chaudière fioul ?

Hors subventions de l’État, le prix de remplacement d’une chaudière fioul peut varier entre 5 000 et 20 000 €. Cette estimation tient compte de la désinstallation de votre ancienne chaudière et de l'installation du nouvel équipement, avec des frais variant selon les caractéristiques de votre logement et la technologie choisie pour la nouvelle chaudière.

Pour remplacer sa chaudière fioul, deux options sont envisageables :

  • Engager un professionnel qualifié RGE et réaliser vous-même les démarches pour obtenir les aides financières auprès des différents organismes.
  • Opter pour le dispositif « coup de pouce chauffage » proposé par TotalEnergies. Vous passez directement par votre fournisseur d’énergie qui se charge, en votre nom, de toutes les démarches concernant le remplacement de votre chaudière fioul. Ces aides sont le plus souvent directement déduites de votre devis. Un prestataire est ensuite envoyé à votre domicile, pour réaliser la dépose et l’installation du nouvel équipement.

Quelles sont les aides pour remplacer une chaudière fioul ?

Vous avez pour projet de changer votre ancienne chaudière au fioul afin d’installer un système plus performant ? Découvrez toutes les aides disponibles pour financer votre projet, ainsi que les conditions d’éligibilité pour chaque subvention.

La Prime Énergie

La Prime Énergie est ouverte à tous les ménages. Lancée dans le cadre des CEE (Certificats d'Économies d'Énergie), elle a pour but de soutenir financièrement les travaux de rénovation énergétique d’un logement principal ou secondaire. 

Cette aide concerne tous les logements construits depuis plus de 2 ans. Le Ministère de la Transition Écologique souligne que « les montants de primes attribués seront cependant différenciés en fonction de leurs niveaux de ressources. Les ménages les plus modestes bénéficieront de primes plus importantes. ». 

Ces barèmes sont ainsi déterminés par l’ANAH :

 

Plafonds de revenus pour les ménages précaires

Plafonds de revenus pour les ménages modestes

Nombre de personnes dans le foyer

 

En Ile-de-France

 

Hors Ile-de-France

 

En Ile-de-France

 

Hors Ile-de-France

1

< 22 461

< 16 229

< 27 343

< 20 805

2

< 32 967

< 23 734

< 40 130

< 30 427

3

< 39 591

< 28 545

< 48 197

< 36 591

4

< 46 226

< 33 346

< 56 277

< 42 748

5

< 52 886

< 38 168

< 64 380

< 48 930

Par personne supplémentaire

+ 6 650

+ 4 813

+ 8 097

+ 6 165

MaPrimeRénov'

Depuis le 1er septembre 2022, vous pouvez demander MaPrimeRénov' après l'installation d'un nouvel équipement de chauffage ou d'eau chaude sanitaire. Ce dispositif concerne les travaux menés au sein d’une résidence principale de plus de 15 ans en métropole, ou deux ans en Outre-mer. Pour les travaux liés au remplacement de votre chaudière fioul, MaPrimeRénov' est distribuée comme suit : 

  • Pour les ressources très modestes, l’aide forfaitaire est comprise entre 1 200 € et 11 000 € selon la nature des travaux.
  • Pour les ressources modestes, l’aide forfaitaire est comprise entre 800 € et 9 000 € selon la nature des travaux.
  • Pour les ressources intermédiaires, l’aide forfaitaire est comprise entre 400 € et 6 000 € selon la nature des travaux.

L’éco-prêt à taux zéro

Pour l’ensemble de vos travaux d'isolation et de réfection du chauffage, l'éco-prêt à zéro (Éco-PTZ) prend la forme d’un crédit bancaire avec 0 % d'intérêt. Cette aide peut atteindre les 50 000 €, avec un remboursement fixé entre 15 et 20 ans. L'éco-PTZ vous permet de financer l’installation d’une chaudière THPE, hybride, ou même biomasse. Afin de bénéficier de ce dispositif, vous pouvez faire votre demande auprès d’une banque ayant signé une convention avec l'État.

En théorie, le montant du prêt s’élève jusqu'à :

  • 15 000 € pour l’installation d’une chaudière,
  • 25 000 € pour deux travaux, si vous souhaitez faire d’autres rénovations énergétiques en plus de votre nouveau système de chauffage,
  • 50 000 € pour trois travaux ou plus.

MaPrimeRénov' Parcours accompagné

Depuis le 1er janvier 2024, l'aide MaPrimeRénov' Sérénité devient MaPrimeRénov' Parcours accompagné. Ce nouveau dispositif permet de mener à bien des travaux d’ampleur dont le financement peut atteindre 63 000 €, sans conditions de revenus.

Les transformations engagées doivent néanmoins répondre à certains critères : 

  • Gagner au moins deux classes énergétiques grâce aux travaux menés dans le logement.
  • Intégrer deux travaux d’isolation (toiture, fenêtre/menuiserie, sols ou murs).
  • Installer un chauffage fonctionnant principalement aux énergies renouvelables.
  • Ne pas garder de chaudières au fioul ou au charbon.
  • Respecter certains critères techniques au niveau des équipements et des matériaux.
  • Faire appel à Mon Accompagnateur Rénov’.

Notez que les travaux menés doivent s'accorder à l’audit énergétique réalisé en amont des travaux.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide financière à destination des ménages modestes et en situation de précarité énergétique. Près de 6 millions de ménages français sont concernés par cette initiative. Distribué par la poste, ce chèque peut servir à régler des factures énergétiques liées aux foyers (fioul, électricité, gaz, etc.), ainsi que des travaux de rénovation thermique réalisés par un artisan RGE. Son montant oscille entre 48 € et 277 €.

Afin d’être éligible au chèque énergie, certains critères doivent être respectés :

  • Posséder un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 10 700 € pour une personne seule, ou 19 260 € pour un couple avec un enfant.
  • Avoir déclaré ses revenus, même s’ils sont faibles ou nuls.
  • Habiter un logement imposable à la taxe d’habitation, même en cas d'exonération.

La TVA à 5,5 %

De nombreux équipements de rénovation énergétique possèdent une TVA de 5,5 %. Ce taux réduit a, lui aussi, pour but d’encourager les économies d’énergie. Le remplacement d’une chaudière fioul fait partie des équipements concernés ! Pour bénéficier de cet avantage, aucune démarche particulière n’est à effectuer. C’est à l'entreprise qui s’occupe de la vente et de l’installation de la chaudière de facturer ce taux à l’État. Celui-ci s'applique sur la main d'œuvre et le matériel.

La prime TotalEnergies

Avec l’offre Mon Énergie Tout Compris, bénéficiez d'un dernier coup de pouce. Chaudière gaz à très hautes performances énergétiques, chaudière biomasse, pompe à chaleur, pompe à chaleur hybride… Choisissez enfin un système écologique et économique.

Cette offre proposée par TotalEnergies comprend :

Bon à savoir :

Avec TotalEnergies, préparer vos demandes n’a jamais été aussi facile et rapide. Mon Énergie Tout Compris vous accompagne dans toutes vos démarches administratives pour financer vos travaux de remplacement de chaudière. Vous avez également la possibilité de choisir votre professionnel RGE parmi un réseau de partenaires qualifiés. Tranquillité d’esprit assurée !

Pour remplacer sa chaudière fioul, une seule demande de prime énergie TotalEnergies est autorisée par foyer fiscal. Pensez donc bien à regrouper vos travaux pour optimiser les aides auxquelles vous avez droit.

Nos actualités

Retrouvez ci-dessous nos actualités les plus récentes

Comment choisir un thermostat connecté ?Comment choisir un thermostat connecté ?

Chauffage et climatisation

Thermostat Connecté : Contrôlez la température de votre maison à distance pour des économies d'énergie garanties !

Connaître la consommation d’un poêle à pelletsConnaître la consommation d’un poêle à pellets

Chauffage et climatisation

Optez pour un poêle à bois connecté pour un confort thermique optimal

Comment choisir son chauffage d’appoint au gaz ?Comment choisir son chauffage d’appoint au gaz ?

Chauffage et climatisation

Radiateur connecté : fonctionnement et critères de choix