Pourquoi change-t-on d'heure deux fois par an ?

Deux fois par an depuis 1976, vient le moment d'avancer ou de reculer d'une heure l'aiguille de notre horloge. Cette pratique, généralisée en Europe, a été mise en place pour permettre des économies d'énergie à grande échelle. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure et pourquoi il fait tant parler.

 

 

Pourquoi avoir instauré le changement d'heure ?

C’est en 1784 que le projet d’un changement d’heure est évoqué pour la première fois par Benjamin Franklin. L’enjeu est alors de faire des économies d’énergies : en se calant sur le rythme du soleil, on allait pouvoir gagner 1h de lumière naturelle et ainsi réduire la consommation de bougies.

 

L’idée n’est appliquée pour la première fois qu’en 1916 en Allemagne et adoptée définitivement en France en 1973 pour amortir la crise pétrolière. Elle sera généralisée à toute l’union européenne en 1980, sur la base de ce même principe : profiter d’une heure supplémentaire d’éclairage naturel et ainsi faire des économies sur l’éclairage artificiel. Aujourd’hui 70 pays sont adeptes du changement d’heure. 
 

En pratique, le passage à l'heure d'été (+1h) se fait toujours dans la nuit du dernier samedi de mars tandis que le passage à l'heure d'hiver (-1h) se fait dans la nuit du dernier dimanche d'octobre.

  

 

Quelles économies sont réalisées grâce au changement d'heure ?

Selon des chiffres publiés par l'Ademe en 2010, le changement d'heure a permis d'économiser 440 GWh en matière d'éclairage au cours de l'année précédente : soit une quantité correspondant à la consommation annuelle de 800 000 ménages. Au-delà de cela, le changement d'heure pourrait également permettre une réduction des émissions de CO2 qui se situerait entre 70 000 et 10 000 tonnes de CO2 d'ici 2030.  

 

Le changement d'heure en voie de disparition ?

Mais si toutes ces données témoignent de l'efficacité de la mesure, elle n'a pas séduit tout le monde. Le changement d'heure a en effet été remis en question à plusieures reprises. 

 

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a confirmé ce mercredi vouloir la fin des changements d’heure en été et en hiver dès 2019. Si cette proposition est adoptée par le Parlement européen et le Conseil de l’UE (les États membres), les 28 pays membres de l’UE auront la possibilité de choisir s’ils souhaitent appliquer de manière permanente l’heure d’été ou plutôt l’heure d’hiver. À noter que c’est l’heure d’hiver qui correspond à l’heure dite solaire ! 

 

Choisir le bon fournisseur d'énergie pour faire toujours plus d'économies

Au-delà du changement d'heure, vous pouvez faire des économies toute l'année en choisissant une offre d'électricité capable de répondre parfaitement à vos besoins. TotalEnergies dispose en effet de plusieurs offres, qui proposent des tarifs inférieurs à ceux fixés par l’État : de quoi consommer mieux et moins cher.


Découvrez les offres TotalEnergies