Le puits canadien : qu’est que c’est et est-ce intéressant ?

Parfois appelé puits provençal, puits climatique ou encore échangeur air-sol, le puits canadien est un système de géothermie qui a pour but de ventiler une maison ou un bâtiment. Cette technique longtemps méconnue du grand public, qui permet de chauffer l’air d’une habitation en hiver et de le refroidir en été, était déjà utilisée pendant l’Antiquité par les Romains. Apprécié notamment pour son caractère écologique et sa longévité, le puits canadien a beaucoup évolué en 2 000 ans. L’installation de cet échangeur géothermique peut être envisagée pour réaliser des économies d’énergie, seulement si plusieurs conditions sont réunies afin de garantir une performance optimale.

 

Le puits canadien est un système qui facilite l'entrée de l'air chaud dans l'habitation

Qu’est-ce qu’un puits canadien ?

Un puits canadien est un système d’aération écoresponsable qui a pour objectif de ventiler une maison ou un bâtiment de façon autonome. Basé sur la géothermie, il consiste à aspirer l’air extérieur et à le restituer, après un échange thermique entre l’air et le sol, frais ou chaud à l’intérieur d’une habitation. L’air entrant peut être jusqu’à une dizaine de degrés inférieur ou supérieur à l’air extérieur. Il s’agit d’une installation en partie souterraine qui nécessite un terrain suffisamment grand, ainsi qu’un sol et des conditions climatiques favorables. Un sol humide est préférable, car il favorise les échanges thermiques.
 

Bon à savoir : Bien que ces termes soient aujourd’hui souvent confondus, le puits canadien désigne à l’origine un système hivernal qui facilite l’entrée d’air chaud dans la maison. Le puits provençal est quant à lui un système utilisé pendant les beaux jours pour rafraîchir la maison.

 

Composition et fonctionnement du puits canadien

Les échangeurs air-sol sont composés de plusieurs éléments :
 

- Une bouche d’aspiration munie d’un filtre et d’une grille qui laisse entrer l’air neuf, placée à l’extérieur de la maison ou du bâtiment ;

- Un conduit enterré dans le sol, entre 1,50 et 2 mètres de profondeur ;

- Un regard de visite qui permet aux techniciens de vérifier le bon fonctionnement de l’installation ;

- Des conduits intérieurs ;

- Un ventilateur installé dans la maison ;

- Des bouches d’aération dans l'habitation qui expulsent l’air frais ou réchauffé.
 

Le principe de fonctionnement du puits canadien repose sur la géothermie et l’inertie terrestre. La borne (bouche d’aspiration) installée à l’extérieur, à proximité de la maison ou du bâtiment, aspire l’air environnant. Il est ensuite transporté par le tube souterrain. C’est au niveau du sous-sol que se produit l’échange thermique, l’étape clé de ce système d’aération. L’air transporté devient alors plus chaud ou plus froid. Enfin, il est propulsé par le ventilateur situé dans la maison dans les conduits intérieurs avant de ressortir par les bouches d’aération placées à différents endroits.
 

Bon à savoir : Le sous-sol est plus frais que le sol en surface en été, et plus chaud en période hivernale. Cette loi thermique est l’une des raisons pour lesquelles le tube doit être placé à plus d’un mètre de profondeur, afin que le puits canadien soit pleinement efficace.

 

Quelles sont les exigences particulières à prendre en compte ?

En étant enterré à plus d’un mètre de profondeur, le tube extérieur du puits canadien résiste au gel et est moins exposé aux variations de température observées en surface selon les saisons. Le conduit souterrain doit être imperméable, résister à la corrosion et supporter les fortes pressions exercées sur le sol, par exemple par un engin agricole.
 

Le matériau utilisé pour fabriquer le tubedu puits canadien a aussi une importance capitale, car il doit être capable de garantir une bonne conductivité thermique. Sous cet aspect, les tubes en fonte constituent une excellente option. Ils peuvent être placés sous la maison, sous le bâtiment ou sous la chaussée. Ils sont suffisamment robustes pour résister aux racines et possèdent souvent un revêtement intérieur qui leur offre une excellente protection contre l’humidité et la corrosion. Il existe également des tubes en PVC et en polypropylène.
 

Bon à savoir : le puits canadien est compatible avec les énergies renouvelables.
 

Vous souhaitez associer votre puits canadien à des panneaux solaires ? TotalEnergies propose une offre d'énergie verte.

 

Le système du puits est utilisé pour rafraîchir l'habitation en été

Existe-t-il plusieurs types d’échangeur air-sol ?

Outre le matériau du tube souterrain, d’autres caractéristiques permettent de distinguer les différents types de puits canadien. Sur certains systèmes, l’air circule naturellement dans le tube. Ce procédé, qui ne s’appuie que sur le vent et l’ensoleillement, est dit passif. Sur certains échangeurs, la circulation de l’air s’effectue de façon mécanique grâce à une ventilation mécanique contrôlée (VMC double flux).

 

Quels sont les avantages du puits canadien ?

L’échangeur air-sol est apprécié pour son côté écologique. Il utilise l’air environnant pour le restituer plus chaud ou plus froid dans toute la maison, de manière diffuse et sans condensation. L’air entrant est sain, dépourvu d’allergènes et de particules polluantes. Malgré l’importance du dispositif, le résultat est plutôt discret, car seule la borne extérieure est vraiment visible. Il est relativement facile à entretenir. Les professionnels préconisent généralement une vérification de l’état des filtres une fois par mois et un nettoyage du puits environ tous les 5 ans.
 

Ce procédé basé sur la géothermie permet de jouir d’un chauffage optimisé en hiver, d’une fraîcheur notable l’été tout en réalisant de réelles économies. Couplé à une VMC double flux, le puits canadien garantit des résultats spectaculaires en termes d’efficacité énergétique. Il est très peu gourmand en électricité, car il récupère l’énergie au lieu de la transformer. Enfin, il s’agit d’une installation durable aux conduits très résistants qui peut être opérationnelle pendant au moins 15 ans. Compte tenu de sa longévité et de son fonctionnement économique, son rapport qualité/prix devient très intéressant au bout de quelques années.
 

Les sources d’énergie alternatives vous attirent ? TotalEnergies vous explique les enjeux de la transition énergétique et vous accompagne dans toutes les étapes de votre démarche.

 

Découvrez l’électricité verte et moins chère