Quelle est la rentabilité du photovoltaïque ?

La montée constante du prix de l’électricité oblige les producteurs et les consommateurs à se pencher sur des modèles différents, dont l’énergie photovoltaïque. À l’heure où l’électricité d’origine nucléaire, fortement centralisée, possède une problématique importante d’acheminement, la question de la rentabilité et de l’autoconsommation de l’énergie photovoltaïque se pose de plus en plus.

 

Découvrez notre offre autoconsommation solaire

 

 

Quel modèle et quelle rentabilité pour l’énergie photovoltaïque et son autoconsommation ?

Pour savoir si la rentabilité et l’autoconsommation du photovoltaïque est durable, il convient de s’interroger sur le business model de cette production d’énergie. Le principe du photovoltaïque consiste à transformer les rayons du soleil captés par des panneaux solaires en électricité utilisable au quotidien. Un producteur qui s’interroge sur le photovoltaïque, sa rentabilité et son autoconsommation doit donc se focaliser avant tout sur la rentabilité d’un panneau solaire. Il faut tenir compte de l’installation nécessaire pour cette transformation énergétique, du niveau d’ensoleillement, de même que des débouchés pour l’énergie produite. En effet, si l’électricité produite est consommée sur place, le panneau solaire est plus rentable en raison de l’absence de coûts de transport. Notez qu’il est également possible de revendre une part de l’électricité produite au réseau Enedis qui se chargera de la réacheminer. En cela, l’énergie photovoltaïque dispose d’une rentabilité toujours plus forte.

 

La rentabilité du photovoltaïque se limite-t-elle à l’autoconsommation ?

Quand on se demande si le photovoltaïque est rentable, il convient de comparer le coût de l’énergie produite et consommée sur place au coût de l’électron payé à son fournisseur d’électricité. La question de base se limite donc bien souvent au modèle appelé autoconsommation du photovoltaïque, plutôt qu’à sa rentabilité.

 

L’autoconsommation du photovoltaïque plus que sa rentabilité s’applique par exemple dans le cas où un ménage décide de faire installer sur son toit des panneaux solaires en vue d’alimenter sa résidence située juste en dessous. L’investissement consenti se fait en fonction de la consommation électrique du ménage. De plus, il est important de penser à des solutions de stockage de l’énergie solaire pour ne pas afficher une trop forte déperdition d’énergie dans les moments où le ménage ne consomme pas d’électricité.

 

Au-delà de l’autoconsommation, il est important de savoir qu’il existe également d’autres modèles permettant d’augmenter la rentabilité d’une installation photovoltaïque qui consistent à :

  • revendre 100 % de l’électricité produite au réseau et bénéficier d’un tarif de rachat garanti sur 20 ans via une obligation d’achat. En fonction de la puissance installée, le tarif de rachat, ainsi que le mode d’obtention de ce tarif (sur appel d’offres ou au guichet), sera différent ;

  • revendre le surplus d’électricité non consommé sur place au réseau afin de sécuriser son prix d’électricité consommée et de s’exempter des solutions de stockage. 

 

Aujourd’hui, les tarifs de rachat en vigueur permettent de tabler sur des niveaux de chiffre d’affaires de l’ordre de 900 € par an pour une installation de 3 kWc, de 1 800 € par an pour une installation de 6 kWc et de 2 700 € par an pour une installation de 9 kWc. Ces niveaux de revenus dépendent toutefois de la production – et donc du taux d’ensoleillement de votre région. En tout cas, ces chiffres montrent bien que l’autoconsommation n’est pas la seule option pour assurer la rentabilité du photovoltaïque.

 

Quels sont les facteurs qui influent sur le prix de l’électricité photovoltaïque ?

Dans le modèle économique du photovoltaïque, l’investisseur doit effectuer une sortie d’argent importante au démarrage pour installer sa centrale solaire de production. Par la suite, seuls quelques frais de maintenance sont à prévoir pour assurer le fonctionnement de la centrale (par ex. pour entretenir les onduleurs servant à transformer l’énergie captée). Une fois cet investissement amorti, le panneau solaire s’avère rentable à long terme.

 

Pour réduire le coût de l’investissement de départ, il est possible de contrôler le coût des panneaux solaires, ainsi que l’ensemble des éléments nécessaires à leur fonctionnement (par ex. : les onduleurs ou le bac acier nécessaire à une implantation en toiture). Par ailleurs, dans les modèles où une partie de l’électricité produite est revendue au réseau, les coûts de raccordement électrique, fixés par Enedis, peuvent également représenter un poste de charges important. Ils peuvent affecter pendant un temps la rentabilité de l’installation photovoltaïque et la pertinence de l’autoconsommation.

 

Aujourd’hui, certains coûts demeurent plus ou moins fixes comme le raccordement au réseau. Néanmoins, la demande mondiale de plus en plus forte en matière de panneaux solaires a permis de diminuer considérablement le coût d’un panneau photovoltaïque et d’augmenter dans le même temps sa rentabilité et l’autoconsommation.

 

Actuellement, le coût estimatif d’une installation solaire est d’environ 3 €/watt installé. Les montants suivants permettent d’estimer le prix global d’une installation photovoltaïque en fonction de la puissance :

 

Puissance installéePrix
3 kWcEntre 8 000€ et 12 000€
6 kWcEntre 16 000€ et 19 000€
9 kWcEntre 25 000€ et 35 000€

 

Enfin, il faut garder à l’esprit que pour la même puissance installée la production réelle d’électricité varie en fonction des heures d’ensoleillement du panneau solaire. En cela, la rentabilité de l’énergie photovoltaïque et la capacité d’autoconsommation dépendent fortement d’éléments extérieurs incontrôlables.

 

Faites des économies grâce à l'autoconsommation solaire

 

Les différents prix de l’énergie en France

Le photovoltaïque est-il rentable à long terme ? La réponse est oui, car aujourd’hui, l’amortissement d’un panneau solaire se calcule sur 15 à 17 ans avec un loyer garanti sur 20 ans. La durée de vie des panneaux solaires étant supérieure à 20 ans, il est possible de basculer simplement vers de l’autoconsommation à l’échéance de votre contrat d’achat et de devenir une maison à énergie positive. Le prix de l’électron consommé à partir d’une énergie photovoltaïque est calculé en fonction du montant de l’investissement.

 

Aujourd’hui, nous ne sommes pas loin de la « parité réseau » qui signifie que l’électricité photovoltaïque produite peut être facturée aux alentours de 90 €/MWh – soit le même niveau de prix qu’une électricité réseau qui inclut de nombreuses taxes et un tarif d’acheminement.

 

Pour clarifier votre décision d’investissement, il est important de vous renseigner sur le niveau des aides attribuable par votre région afin d’assurer au plus vite la rentabilité de votre installation photovoltaïque et votre autoconsommation. Par ailleurs, le montage financier associé à votre investissement sera important afin de minimiser votre apport initial et de financer une grande partie de l’investissement avec une dette qui se remboursera toute seule.

 

L'offre Verte Fixe électricité : 100% française et à prix fixe¹

  • De l’électricité verte 100% éolienne et solaire :

Vous participez à la transition énergétique en soutenant la production française d’énergies éoliennes et solaires.
 

  • Votre électricité verte à prix fixe HT pendant 1 an 
     

Découvrir l'Offre Verte Fixe TotalEnergies

 

(1) Prix du kWh HT et de l’abonnement HT fixe sur 1 an.