Nous contacter au 09 87 98 64 20
(prix d'un appel local)

MaMaisonEco, mon programme de rénovation

Avec MaMaisonEco, TotalEnergies vous accompagne dans vos projet de rénovation énergétique. Grâce à ces travaux, vous pouvez ainsi réduire jusqu’à 30%(1)  de votre consommation de chauffage et ainsi diminuer votre facture. En profitant de l’accompagnement de TotalEnergies, vous pouvez même faire financer jusqu’à 100%* les couts de vos travaux de rénovation.

 

Je contacte mon conseiller Rénovation

 

 

(1) Sous réserve d'une validation technique et conditions de ressources telles que définies par l'ANAH.

Comment faire des économies responsables ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous avez tout à gagner à améliorer la performance énergétique de votre logement. Il y a plusieurs postes sur lesquels vous pouvez agir ! Avec Ma Maison Eco, nous vous accompagnons dan les travaux de rénovation de votre logement.

 

Depuis 2018, plus de 250 000 clients ont déjà bénéficié de l’aide de TotalEnergies pour améliorer leur confort et la performance énergétique de leur logement. Alors n’attendez plus et bénéficiez d’un accompagnement dans la réalisation de vos travaux de rénovation !

Comment faire pour en bénéficier ?

Pour bénéficier de nos offres à la rénovation, il suffit de nous contacter au 09 87 98 64 20 (prix d’un appel local – ouvert du lundi au vendredi 10h-19h) ou par mail à l’adresse mamaisoneco@mail.totalenergies.fr.

 

Un conseiller énergie étudiera avec vous votre dossier avant de vous mettre en relation avec l’un de nos artisans référencés. Si vous êtes éligible, une pré visite technique gratuite pourra être organisée puis vous recevrez un devis par l’artisan référencé dans notre réseau qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) le plus proche de chez vous. La prime CEE auquel vous avez le droit sera inscrite dessus. Ce devis est gratuit et sans engagement. Si vous l’acceptez, ce dernier se déplacera chez vous à la date qui vous convient pour réaliser les travaux.

 

Le plus : des travaux sans avance de frais

Chez TotalEnergies, nous travaillons avec un réseau d'artisan identifié. Sur les devis proposés par notre réseau d’installateur, il apparaîtra le montant des travaux ainsi que la prime associée. Vous ne payez que le reste à charge : Pas d'avance de frais, pas de surprises !

 

Je contacte mon conseiller Rénovation

  1. Nous contacter au 09 87 98 64 20 (prix d’un appel local – ouvert du lundi au vendredi 10h-19h) ou par mail à l’adresse mamaisoneco@mail.totalenergies.fr.
  2. Un conseiller étudie votre projet avec vous et vérifie les premiers critères d’éligibilité. A la suite il transmet votre demande à notre professionnel référencé qui réalisera vos travaux.
  3. Notre professionnel référencé vous contacte, vérifie les critères technique d’éligibilité de votre projet. A la suite vous organisez avec le professionnel une pré visite pour qualifier le chantier.
  4. Vous recevez le devis du professionnel sélectionné.
  5. Vous faites réaliser les travaux par le professionnel sélectionné.

Découvrez la liste des travaux éligibles à notre programme de rénovation :

1. L’isolation de l’enveloppe

Une maison mal isolée laisse s’échapper la chaleur en hiver et perd rapidement sa fraîcheur en été. Une mauvaise isolation thermique des murs peut faire perdre jusqu’à 25% de la chaleur du logement, on atteint les 30% de déperditions pour une isolation des combles faible ou inexistante ! Grâce à une isolation performante, vous améliorez le confort de votre foyer et maitriser votre consommation d’énergie.

 

  • L’Isolation des combles « perdus »

    Dans une maison, l’air chaud s’élève naturellement et vient en se loger sous le toit. C’est pourquoi l’isolation des combles est la première étape à réaliser ; elle permet d’économiser jusqu’à 30%¹ sur la facture tout en coûtant peu cher.

     

    Il y a plusieurs techniques pour isoler ses combles « perdus ». L’isolation peut se faire par pose de plaque ou par soufflage de flocons d’isolant à plat sur le sol des combles. Le choix de la technique varie selon le type d’habitation, sa situation géographique et d’autres critères techniques qui seront déterminés par l’artisan en charge des travaux.

  • L’Isolation du plancher bas

    Les règlementations thermiques recommandent d’isoler la paroi qui sépare un espace chauffé d’un espace non-chauffé. En isolant le plancher bas de votre maison, vous éviter jusqu’à 10%¹ des déperditions de chaleur.

     

     

     

    Ce type d’isolation se révèle très profitable, qu’il s’agisse des caves, des sous-sols et des garages et ce d’autant que les techniques à mettre en œuvre sont maîtrisées, et ont un bon rapport qualité / prix.

  • L’isolation des murs

    L’isolation des murs est le troisième poste d’isolation à envisager pour son habitation. En effet, un mur mal isolé représente 10%¹ des déperditions énergétiques.

     

     

     

    Cette isolation peut se faire par l’intérieur (ITI) ou l’extérieur (ITE). L’isolation par l’extérieur est la plus efficace, elle permet de traiter plus efficacement les ponts thermiques. De plus elle n’empiète pas sur la surface habitable. Attention, l’isolation des murs coute plus cher que l’isolation des combles et des planchers.

2. La ventilation

Dans une maison bien isolée, un système de renouvellement de l’air efficace est incontournable pour assurer une bonne qualité de l’air intérieur, évacuer les polluants et protéger votre logement des dégradations dues à l’humidité. Les solutions de ventilation maîtrisée dans l'habitat constituent un levier important pour atteindre les objectifs de performance énergétique imposés par la RT 2012, de niveau maison basse consommation, et pour garantir un habitat sain, confortable et pérenne.

 

Une ventilation mécanique permet d’aspirer l’air vicié à travers es bouches d’extraction situées dans les différentes pièces humides (la cuisine, la salle de bain, etc), puis de le remplacer par de l’air frais issu de l’extérieur. Ce renouvellement s’effectue de manière automatique, bien contrôler ce renouvellement vous permettra de réaliser des économies d’énergie.

 

Plusieurs technologies de VMC existent :

  • La VMC Simple flux autoréglables ;

  • La VMC simple flux hygroréglable ;

  • La VMC double flux.

 

 

3. Le système de chauffage

Le chauffage représente 66%(1) des consommations énergétiques d’un foyer et la production d’eau chaude sanitaire 11%(1). Le choix de votre système de chauffage et d’eau chaude est donc très important pour ne pas pénaliser votre budget mais également pour vous offrir un confort optimal. Dans un logement bien isolé et ventilé, les besoins en chauffage sont faible. On peut alors privilégier des équipements de chauffage correctement dimensionnés et le recours aux sources d’énergies renouvelables. Dans les zones plus froides, il faut privilégier des modes de chauffage avec des émetteurs qui diffusent la chaleur en continu. Dans les zones plus chaudes, avec des variations importantes de température pendant la journée, il faut privilégier des types de chauffage plus réactifs.

 

  • Le radiateur électrique

    Si vos radiateurs électriques sont anciens, peu fonctionnels et/ou peu efficaces, vous pouvez les remplacer par des panneaux rayonnants ou des convecteurs électriques dernière génération. Grâce à leurs fonctions de régulation et de programmation, ils permettent des économies substantielles et procurent un meilleur confort. Le remplacement peut aussi être mené progressivement, pièce par pièce. Son entretien est peu contraignant, il s’adapte bien aux petits espaces.

  • La chaudière gaz

    Si votre chaudière a plus de 10 ans, faites-la remplacer par une chaudière gaz à haute performance énergétique. La nouvelle chaudière peut s’adapter à l’installation existante en chauffant à haute température mais elle est plus performante en basse température. Ainsi, il peut être nécessaire de changer les radiateurs pour qu’ils puissent chauffer avec de l’eau à basse température. Une chaudière en bon état de vie vous permet de consommer bien moins qu’une chaudière vieillissante et mal entretenue, alors n’attendez plus !

  • La pompe à chaleur (PAC)

    Alliant économies d’énergies et respect de l’environnement, la pompe à chaleur est un mode de chauffage à faible consommation d’énergie garantissant un confort d’utilisation. Cet appareil peut répondre à différents besoins de chauffage, en effet en plus de chauffer votre logement elle peut chauffer l’eau pour produire votre ECS. Certains modèles pourront même rafraichir vos pièces en période estivale. Attention néanmoins, nous vous invitons en amont à vérifier que ce système de chauffage soit adapté à votre habitation et sa zone géographique. En effet pour des températures trop basses, la pompe à chaleur peut s’avérer insuffisante comme moyen de chauffage et elle devra intervenir en complément d’un système déjà existant.

  • Le poêle à bois ou à granulé

    L’utilisation d’un Poêle à bois ou à granulé permet l’utilisation d’une énergie renouvelable pour vos besoins de chauffage. Coût avantageux, écologie, praticité et facilité d’utilisation, les avantages du chauffage au bois sont nombreux ! Ce moyen de chauffage nécessite cependant une manutention plus importante. L’approvisionnement en bois/granulé doit être régulier, il faut également veiller à l’état de la flamme. De plus ce système doit être nettoyé et entretenu pour un fonctionnement optimal !

  • Thermostat de programmation

    La régulation est là pour maintenir la température ambiante à une valeur choisie. Elle agit sur le fonctionnement de l’installation de chauffage en prenant en compte les évolutions de la température extérieure et les apports gratuits de chaleur : soleil, appareils de cuisson, éclairage… Elle est essentielle pour optimiser le fonctionnement du chauffage, éviter les gaspillages et donc réaliser des économies d’énergie.

Tous les systèmes de chauffage en un coup d'œil

Image inspirée du guide de l'ADEME : "Se chauffer mieux et moins cher, date d'édition Juin 2019".

Et si vous changiez d’énergie ?

À l’occasion d’une rénovation et d’un changement de système de chauffage, il peut être intéressant d’opter pour une énergie renouvelable en remplacement du gaz, du fioul ou de l’électricité. Votre approvisionnement est alors assuré grâce à une énergie en général locale, souvent peu polluante, peu émettrice de gaz à effet de serre, et dont la disponibilité est assurée sur le long terme. Certains équipements sont conçus pour accepter différents types de combustibles ou plusieurs énergies. Ils facilitent le passage d’une énergie à l’autre : chaudière équipée d’un brûleur mixte fioul/gaz, chaudière à bois fonctionnant avec plusieurs combustibles (plaquettes, granulés, copeaux, bûches…), systèmes hybrides associant une chaudière à gaz et une petite pompe à chaleur (PAC)…

 

Ces derniers systèmes optimisent leur consommation d’énergie en faisant fonctionner soit la PAC, soit la chaudière, en fonction des conditions climatiques et de la demande de chauffage.

Quelle aides pour financer mon projet ?

En plus des CEE, il existe différentes aides financières dont vous pouvez disposer pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement.

Découvrez les différentes aides qui existent et si elles sont cumulables avec la prime TotalEnergies !

 

Je consulte les aides

Nos Programmes innovants !

En plus de ses actions pour la rénovations des bâtiments, TotalEnergies s’engage également en participant au financement de programmes innovants sur la mobilité durable, la maitrise de la consommation ou encore l’accompagnement des collectivités territoriales. Ces programmes sont définis par arrêtés du ministre chargé de l'énergie.

 

L'actualité des programmes

Service après vente

Vous rencontrez un problème lors de l’intervention de l'un de nos artisans référencés, un problème pendant ou après le chantier, un retard… Ecrivez nous et on s’occupe de tout !

 

J'ai un problème

(1) Références obtenues avec le guide pratique « Se chauffer mieux et moins cher », ADEME, éd. Juin 2019). Informations données à titre indicatif, qui ne tiennent pas compte des habitudes de consommation ni du contrat d’énergie souscrit.

 

En cas de litige, vous pouvez contacter le médiateur dédié :  Centre de Médiation et d’Arbitrage de Paris (CMAP)

  • Formulaire à disposition sur le site du CMAP à l’adresse www.mediateur-conso.cmap.fr ;
  • Courrier électronique : consommation@cmap.fr ;
  • Courrier postal à l’adresse CMAP – Service Médiation de la consommation, 39 avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris.