Zoom sur les propositions de la PPE

Les Programmations pluriannuelles de l’énergie (PPE) sont des documents stratégiques qui ont été élaborés suite à la loi sur la transition énergétique relative à la croissance verte. Ils sont révisés tous les cinq ans et ont pour but de respecter les Accords de Paris sur le climat et les objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique (TECV). Ces PPE vont permettre à la France, à terme, de produire et de consommer beaucoup plus d’énergies vertes. Voici ce qu’il faut savoir sur les propositions des PPE.

Définition de la Programmation pluriannuelle de l’énergie

Définition de la Programmation pluriannuelle de l’énergie

Les Programmations pluriannuelles de l’énergie, ou PPE, ont été instaurées par l’article 176 de la loi no 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique. Les enjeux sont multiples et concernent essentiellement la croissance verte et la diminution des gaz à effet de serre.

 

 

Les enjeux principaux des PPE

Pour atteindre leurs objectifs, les PPE regroupent plusieurs points qui annoncent comment il va falloir s’y prendre pour optimiser la production des énergies vertes et tout ce qui contribuera à préserver l’environnement. Chaque document stratégique qui constitue les PPE annonce les objectifs à atteindre et les moyens qui seront employés.

Le 1er juillet 2016, le projet de la première PPE est publié pour une durée de trois ans. Il a été approuvé fin octobre 2016, après la consultation et l’approbation de trois instances qui sont :

- Un comité d’experts pour la transition énergétique

- L’Autorité environnementale (Ae)

- Le Conseil national de la transition écologique (CNTE)

 

 

Les différents volets de la PPE

Cette PPE est un lourd dossier qui contient plusieurs volets* concernant :

- La sécurité d’approvisionnement, ainsi que les critères de sûreté du système énergétique, notamment celui portant sur la défaillance du système électrique ;

- L’amélioration de l’efficacité énergétique, ainsi que la baisse de la consommation d’énergie primaire, et notamment fossile ;

- Le développement de l’exploitation des différentes énergies renouvelables et de récupération ;

- Le développement des réseaux, du stockage, de la transformation et du pilotage de la demande d’énergie qui vise à favoriser la production locale, la mise en place de réseaux intelligents, mais aussi l’autoproduction d’électricité ;

- La stratégie de développement relatif à la mobilité propre ;

- La préservation du pouvoir d’achat des consommateurs, mais aussi la compétitivité des prix de l’énergie ;

- L’évaluation des nécessités de compétences professionnelles dans le domaine de l’énergie, ainsi que la création de formations visant à répondre à ces besoins.
 

Fin 2018, la première PPE sera revue, avant de l’être à nouveau en 2023. Ces révisions permettront d’évaluer l’avancement des objectifs fixés et des moyens employés pour les réaliser.

 

*Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire

Les différentes propositions de la PPE

La première PPE

Mise au point en 2015, elle comporte :

- Un décret définissant les grands objectifs énergétiques et les priorités des actions à engager ;

- Une synthèse qui reprend les orientations et les actions ;

- Un rappel du cadre et du contexte de la mise en œuvre de la PPE ;

- Des volets thématiques concernant la maîtrise de la demande en énergie, la sécurité d’approvisionnement, l’offre énergétique, les infrastructures et leur flexibilité, la mobilité propre, mais aussi les petites zones non interconnectées de métropole ;

- Un rapport sur les impacts socio-économiques à prévoir ;

- Une évaluation environnementale stratégique ;

- Plusieurs annexes techniques qui comportent différentes hypothèses sur les scénarios énergétiques envisageables.

 

 

Les objectifs de cette PPE

Les objectifs sont clairement définis par des actions prioritaires, qui permettront à terme :

  1. De développer l’efficacité énergétique grâce à la réduction de la consommation finale et primaire issue des énergies fossiles ;
  2. D’accélérer le développement des différents projets relatifs à la production des énergies renouvelables ;
  3. De garantir la sécurité d’approvisionnement du territoire tout en respectant les exigences environnementales ;
  4. De préparer le système énergétique du futur ;
  5. D’accroître la mobilité propre.

Les différences entre métropole continentale et ZNI

Comprendre les différences

Les PPE concernent tout le territoire français, en métropole continentale, mais aussi en Corse et dans les départements d’outre-mer. Toutes les terres françaises non reliées au continent sont appelées des ZNI (Zones Non Interconnectées). Leurs moyens de production d’énergie sont différents de ceux de la métropole. C’est pour cette raison que les PPE de la métropole continentale et des ZNI différent légèrement et qu’elles ne sont pas élaborées par les mêmes autorités.

 

 

Les enjeux de la PPE en ZNI

En effet, dans les ZNI, à l’exception de la Corse qui est géographiquement proche de la métropole continentale, ce sont les Collectivités territoriales qui définissent les objectifs et les moyens d’action relatifs aux PPE. L’autonomie énergétique est le premier enjeu de la PPE pour les ZNI d’outre-mer. Vient ensuite le développement des énergies renouvelables afin de remplacer les énergies fossiles.

Quelques exemples

En Guadeloupe, la transformation des moyens de production énergétique utilisant des énergies fossiles est au cœur des préoccupations de la PPE. Pour réduire cela, les centrales thermiques à flamme vont partiellement être reconverties. Le charbon va ainsi laisser place à la biomasse, tandis que la géothermie sera développée.

 

En Guyane, ce sont les ressources hydroélectriques, éoliennes, solaires et issues de la biomasse qui vont être utilisées pour produire de l’électricité. L’enjeu est d’atteindre une part de production de l’ordre de 85 %.

Les différences entre métropole continentale et ZNI

Passer aux énergies vertes pour encourager les PPE

Consommer une énergie verte pour diminuer les gaz à effet de serre est possible grâce aux offres vertes TotalEnergies. En effet, pour le gaz et l’électricité, la production est respectivement issue du biogaz français et des énergies éoliennes et solaires.
 

En souscrivant à l’une de ces offres, ou aux deux si vous utilisez le gaz et l’électricité, vous êtes sûr d’encourager la production des énergies issues de ressources renouvelables. Et comme elles sont 2 % moins chères que les tarifs réglementés, vous pourrez faire des économies sur vos factures d’électricité et/ou de gaz.
 

Souscrire une offre Verte TotalEnergies

 

Nos actualités

Retrouvez ci-dessous nos actualités les plus récentes

Que signifie la classe énergie d’un logementQue signifie la classe énergie d’un logement

Comprendre le marché de l'énergie

Que signifie la classe énergie d’un logement ?

bilan énergétique obligatoirebilan énergétique obligatoire

Comprendre le marché de l'énergie

Ce qu’il faut savoir sur le diagnostic de performance énergétique

Qui peut bénéficier du droit à la priseQui peut bénéficier du droit à la prise

Comprendre le marché de l'énergie

Qui peut bénéficier du droit à la prise en copropriété ?