Appareils en veille : 11% de votre facture d’énergie !

Selon la 2ème édition baromètre l’AFP-Powermetrix publiée le 10 juillet, la consommation des appareils en veille coûterait 86 euros par foyer par an, soit au niveau national, presque 2 milliards d’euros.

Cette étude prend en compte les appareils en veille comme la TV, la box internet, les lecteurs DVD… mais aussi les « veilles cachées » comme les chargeurs ou les ordinateurs laissés branchés. En effet, sur un an une TV par exemple, consomme davantage durant le mode veille (20h par jour) que pendant son fonctionnement (4h par jour).  La consommation des appareils en veille est donc un vrai levier de performance énergétique.

Ainsi selon l'étude, leur consommation des appareils en veille correspondrait à 7 à 8 ampoules nouvelle génération laissées allumées toute l’année et 24h/24h dans chacun des foyers français. Cette « consommation des appareils en veille dite passive » représenterait ainsi 16,5 TWh par an « soit encore plus que la production de 2 réacteurs nucléaires (la production moyenne d’un réacteur Français a été estimée à 7 TWh par RTE en 2012) ». Ce baromètre rejoint les guides de l’ADEME qui constatent également que la veille représente 10% des factures d’énergie annuelle.
 

Bien que la consommation des appareils en veille soit moins importante qu’avant (depuis janvier 2010 leur puissance est limitée à 0,5W), celles-ci concernent bien plus d’équipements (box, chargeurs, machine à café, consoles de jeux…) D’après l’ADEME, leur consommation a augmenté de 30% ces 10 dernières années et peut aller de 300 à 500 kWh par logement et par an.

Ces chiffres sont à nuancer car ce qui est mesuré est « tout ce qui reste branché et qui consomme sans qu’on le demande » explique Luc Terral, codirigeant de Wattgo. Ainsi, un ménage n’a pas la main sur toute cette consommation énergétique puisqu’une partie (400 mégawatts) vient par exemple de la VMC (ventilation mécanique contrôlée) ou encore des réfrigérateurs en phase passive. Cependant ce baromètre nous rappelle que le coût de la veille est important et peut être évité.

Alors un seul geste pour optimiser la consommation des appareils en veille : je débranche mes appareils électriques quand je ne les utilise pas, et pour me simplifier la vie, j’opte pour des multiprises à interrupteurs !

Sources : AFPPowermetrix

Simuler vos économies en passant chez TotalEnergies