Surcharge électrique : peut-on l’éviter ?

Au sein de votre logement, un problème d’électricité peut vite avoir des conséquences importantes et graves sur vos équipements et mettre votre sécurité en péril. C’est notamment le cas lors d’une surcharge électrique, qui se produit lorsque trop de courant passe de façon durable dans les fils électriques et qui peut provoquer un incendie. Découvrez par ici comment l’éviter au maximum.
 

La surcharge électrique, qu’est-ce que c’est ?

De manière générale, un circuit électrique est prévu pour supporter une charge électrique précise. Dans ce contexte, la surcharge électrique est, par définition, le phénomène qui se produit lorsqu’une quantité trop importante de courant passe dans les fils électriques. En d’autres termes, la surcharge électrique est due au passage d’une intensité supérieure à celle prévue par le circuit électrique. En pratique, cela arrive lorsque trop d’appareils électriques sont branchés sur le même circuit ou lorsque l’un de ces appareils utilise trop de puissance.
 

À la différence du court-circuit, qui provoque une forte augmentation de l’intensité en un temps très bref, la surcharge électrique provoque une hausse moindre de l’intensité mais qui dure dans le temps. À moyen et long terme, cela peut conduire à des échauffements des fils électriques et à des risques d’incendie.
 

En pratique, si vous remarquez un réchauffement interne du circuit électrique et une inflammation voire une fonte des fils électriques ou des isolants, c’est que vous êtes en présence d’une surcharge électrique.
 

Comment éviter la surcharge électrique ?

Pour éviter tout risque de surcharge électrique, il suffit d’adopter quelques habitudes simples et efficaces. Dans un premier temps, évitez tant que possible de connecter trop d’appareils électriques sur la même prise. Par exemple, ne sollicitez pas trop les blocs multiprises. Ces derniers peuvent effectivement vous permettre d’utiliser de deux à huit appareils électriques en même temps mais ils augmentent les risques de surcharge électrique. Il en va de même pour le recours aux rallonges électriques, qui ont tendance à trop solliciter une prise ou un circuit électrique. Tentez au maximum d’exploiter toutes les prises électriques de votre logement, sans les surcharger.
 

Si vous devez vraiment brancher plusieurs appareils électriques sur la même ligne électrique, assurez-vous de renforcer la ligne en place en misant sur des fils électriques d’un diamètre supérieur ou dédoublez la ligne en ajoutant de nouveaux fils qui soulageront quelque peu les fils existants et augmenteront la charge électrique que supportera le circuit. Attention à bien réaliser ces travaux en respectant les normes électriques en vigueur.
 

Enfin, tablez sur des équipements qui protégeront votre installation électrique comme c’est notamment le cas du disjoncteur différentiel et de l’interrupteur différentiel, qui coupent le courant en cas de problème détecté, ou encore du télévariateur, qui centralise les commandes de tout le circuit d’éclairage.
 

Miser sur le bon fournisseur d’électricité

Après la théorie, place à la pratique ! Maintenant que vous savez tout de la surcharge électrique, vous avez toutes les clés en main pour éviter qu’elle ne se produise au sein de votre logement. Au-delà de penser à assurer le bon fonctionnement de vos installations électriques, pensez aussi à ce qu’il y a de mieux pour votre facture énergétique. À ce sujet, sachez que TotalEnergies vous propose trois offres d’électricité adaptées à vos besoins (online, classique, verte) avec des tarifs avantageux. De quoi vous garantir toujours plus de sérénité en matière de consommation d’électricité.
 

Découvrez les offres d’électricité de TotalEnergies

Nos actualités

Retrouvez ci-dessous nos actualités les plus récentes

Que signifie la classe énergie d’un logementQue signifie la classe énergie d’un logement

Comprendre le marché de l'énergie

Que signifie la classe énergie d’un logement ?

bilan énergétique obligatoirebilan énergétique obligatoire

Comprendre le marché de l'énergie

Ce qu’il faut savoir sur le diagnostic de performance énergétique

Qui peut bénéficier du droit à la priseQui peut bénéficier du droit à la prise

Comprendre le marché de l'énergie

Qui peut bénéficier du droit à la prise en copropriété ?