Souscrire au 09 88 81 30 05
(prix d'un appel local)

Comment remettre en marche un compteur de gaz ?

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine d’une coupure de gaz et nécessiter la remise en marche du compteur. Qu’il s’agisse d’une résiliation de contrat, d’un impayé ou d’un problème technique, la meilleure manière de remettre en marche son compteur de gaz est de faire appel à un technicien GRDF, qui est légalement le seul habilité à le manipuler. Voyons comment et quand un compteur de gaz doit être remis en marche.

 

Découvrir nos offres de gaz

Pourquoi le compteur de gaz a-t-il été coupé ?

 

Quatre situations peuvent expliquer une coupure du compteur gaz, qu'il s'agisse d'un compteur de gaz classique ou du compteur Gazpar, le nouveau compteur de gaz naturel. Pour des raisons évidentes de sécurité, la coupure du compteur de gaz, quelle qu’en soit la raison, est toujours effectuée par un technicien de GRDF qui est chargé de gérer le réseau du gaz de ville.

 

Le compteur de gaz peut avoir été coupé : 

  • Si l’ancien occupant du logement a résilié son contrat et que le logement est demeuré inoccupé. Dans ce cas, un technicien GRDF intervient pour couper le compteur de gaz, par mesure de sécurité.
  • Un litige ou un impayé avec votre fournisseur de gaz peut entraîner une demande de coupure du compteur de gaz, à l’initiative de ce dernier. Une coupure de gaz entraîne des frais d’intervention, un technicien GRDF étant dans l’obligation de se déplacer. 
  • Un problème technique peut également, dans certains cas, entraîner une coupure du gaz. Celle-ci est parfois générale, liée à une coupure de gaz sur le réseau. Vous pouvez alors en savoir plus sur les interventions prévues dans votre secteur géographique en consultant le service InfoCoupure de GRDF.
  • Si vous habitez dans un logement collectif, la coupure de gaz peut être liée à l’intervention d’un habitant de l’immeuble. En cas de risque de fuite, cette personne a ainsi pu fermer le gaz par mesure de précaution. Dans ce cas, ce n’est pas le compteur de gaz mais le robinet de gaz principal qui a été fermé.

Comment remettre votre compteur de gaz en marche ?

Le gaz est très dangereux et doit être manipulé avec une extrême précaution pour ne pas risquer d’accident, mineur ou majeur. Légalement, seul un technicien GRDF est habilité à faire mettre ou remettre en marche un compteur gaz. Ce dernier posera des scellés suite à son passage et toute atteinte à ces scellés sera passible de sanctions judiciaires. Ces sanctions sont justifiées par l’importance du danger en cas de manipulation inadéquate.

 

Ainsi, il est important de garder à l’esprit que vous ne pouvez effectuer aucune manipulation seul sur votre compteur de gaz, au risque d’engager lourdement votre responsabilité civile et pénale.

 

Quelle est la procédure à suivre ?

Pour remettre son compteur de gaz en marche sans prendre de risque, il convient de joindre le service client de GRDF par téléphone, au 09 69 36 35 34, qui planifiera avec vous l’intervention d’un technicien sur place. GRDF est la société qui gère le réseau de distribution de gaz en France et qui en assure le bon fonctionnement.

Quel est le coût d’une remise en service du compteur de gaz ?

Les prix d’une intervention d’un technicien GRDF sur un compteur de gaz sont fixés de manière nationale et dépendent essentiellement du degré d’urgence :

 

ServiceDélaisTarifs TTC*
Mise en service standard (sans pose de compteur)5 jours ouvrés19,09 €
Mise en service express2 jours ouvrés42,18 €
Mise en service d’urgenceLe jour même127,91 €

*Tarifs pratiqués par GRDF au 1er décembre 2020.

Trouver le bon fournisseur de gaz

 

Si le compteur de gaz avait été coupé suite à la résiliation du contrat de l’ancien occupant, et une fois qu’il a été remis en marche, vous pouvez ensuite choisir un fournisseur de gaz qui vous proposera un abonnement adapté à votre estimation de consommation. 

 

Si vous souhaitez bénéficier d’une remise sur le prix du kWh HT, hors abonnement, par rapport au tarif réglementé de gaz, vous pouvez souscrire aux offres de gaz TotalEnergies.

 

Pour rappel, il n’est plus possible, depuis le 20 novembre 2019, de souscrire un contrat de gaz au tarif réglementé, en application de la loi Énergie-Climat. 

 

Souscrire une offre de gaz TotalEnergies