Souscrire au 09 88 81 30 05
(prix d'un appel local)

Consommation d’énergie : le point sur le prix du gaz en 2021

Depuis 2018, les dépenses d’énergie des ménages français ne cessent de diminuer. La facture annuelle moyenne consacrée au logement s’élève à 2 980 €. Malgré cela, les fluctuations du prix du gaz se répercutent sur la facture de gaz, qui s’élève à environ 476 €, soit 16 % du coût total des dépenses en énergie. Le montant de votre consommation dépend bien sûr du prix du kWh de gaz, mais aussi d’autres composantes. TotalEnergies vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le prix du gaz en 2021.

 

Je consulte le prix des offres  Je simule mes économies

Le prix du gaz : Quelle différence entre Engie et les autres fournisseurs ?

Tarif réglementé et offre de marché

Comme pour l’électricité, il existe un prix du gaz naturel fixé par l’État et appliqué par fournisseur historique Engie, ex-GDF. Le prix du gaz Engie varie régulièrement en fonction du marché de l’énergie, en particulier le prix du kWh de gaz. A côté du fournisseur d’énergie historique, d’autres fournisseurs alternatifs comme TotalEnergies proposent des tarifs différents, inférieurs aux réglementés. On parle alors d’offres de marché. 

 

Il est toutefois à noter, que depuis le 20 novembre 2019, il n’est plus possible de souscrire à une offre de gaz au tarif réglementé pour tous les nouveaux contrats. Par conséquent, si vous devez souscrire un nouveau contrat de fourniture de gaz, seules les offres de marchés vous seront proposées. 

 

Désormais, comparer les offres des fournisseurs de gaz est d’autant plus important pour réaliser des économies.

 

D’autre part, si vous avez souscrit à une offre de gaz avant le 20 novembre 2019, vous pouvez continuer à en bénéficier jusqu’au 1er juillet 2023. Vous pouvez également décider de changer immédiatement de fournisseur de gaz pour profiter du meilleur tarif dès aujourd’hui.

Le fonctionnement du compteur de gaz

Il faut savoir que votre compteur de gaz mesure votre consommation en mètres cubes (m³). Ces derniers servent au calcul de la consommation de gaz. Les mètres cubes sont ensuite convertis en kilowattheures (kWh) par votre fournisseur. Pour cette raison, on ne parle pas de prix du m³ de gaz, mais de prix du kWh.
 
Bon à savoir : un kilowattheure correspond à l’énergie consommée par un appareil d’une puissance d’un kilowatt pendant une heure.

La classe de consommation et la zone tarifaire

Une fois que vous avez sélectionné votre fournisseur, deux autres facteurs déterminants entrent en ligne de compte pour calculer le prix du gaz : la classe de consommation et la zone tarifaire. Il existe quatre classes de consommation :

  • l’ option Base si vous consommez moins de 1 000 kWh par an (cuisson) ;
  • l’option B0 si vous consommez entre 1 001 et 6 000 kWh par an (eau chaude) ;
  • l’option B1 si vous consommez entre 6 001 et 30 000 kWh par an (chauffage individuel) ;
  • l’option B2i si vous consommez entre 30 001 et 300 000 kWh par an (pour les copropriétés).

 

Pour la classe B1 et la classe B2i, le prix du gaz Engie au kWh dépend également de la zone tarifaire dans laquelle se trouve votre habitation. Le réseau de distribution de gaz naturel assuré par GRDF, filiale d’Engie, est découpé en six zones tarifaires. Ce découpage, qui concerne toute la France, a été réalisé pour savoir plus facilement si un logement se trouve à proximité ou non des axes de transport du gaz naturel. Ainsi, pour un logement en zone 1 qui se situe près du réseau, le prix du gaz Engie au kWh est moins cher qu’en zone 6, qui est plus difficile à desservir.

Les taxes incluses dans votre facture de gaz

Les taxes incluses dans votre facture de gaz

À votre consommation de gaz viennent s’ajouter plusieurs taxes sur le gaz, qui alourdissent votre facture. Leur montant sera le même quel que soit le fournisseur de gaz que vous aurez sélectionné.

 

La taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN)

Destinée à l’État, elle inclut depuis 2016 la Contribution au Tarif Spécial de Solidarité (CTSSG) et la Contribution au Service Public du Gaz (CSPG). Depuis 2014, cette taxe n’a cessé d’augmenter. Et cela n’est pas terminé, car la loi de finances 2018 prévoit une hausse constante jusqu’en 2022. 

 

La TICGN représente environ 13 % de votre facture de gaz annuelle. Cela a forcément un impact sur le prix du gaz pratiqué par les différents fournisseurs.
 

La contribution tarifaire d’acheminement ou CTA

La CTA finance l’assurance vieillesse des travailleurs qui participent au transport de l’électricité et du gaz. Elle représente environ 3 % du montant de la facture de gaz, quel que soit le prix du gaz, d’Engie ou d’un autre fournisseur.

 

La TVA

Le prix du gaz, même chez Engie, est également taxé sur sa valeur ajoutée. Le taux de la TVA est de 5 % sur le prix de l’abonnement, et de 20 % sur le prix du kWh de gaz.
 

Comment est acheminé le gaz naturel ?

Vous vous demandez certainement comment le gaz extrait de gisements situés à plusieurs milliers de kilomètres de chez vous parvient jusqu’à votre domicile. Une fois remonté à la surface, il passe par une usine de traitement. Il est ensuite transporté par de grandes canalisations appelées gazoducs (moyen de transport le plus fréquent) ou des bateaux gigantesques (méthaniers). Il est ensuite introduit dans les réseaux de distribution. En France, ce réseau est constitué de canalisations souterraines qui représentent au total près de 200 000 km de long.

Quel est le prix du gaz en 2020 ?

Comme nous l’avons souligné précédemment, le prix du gaz au kWh varie selon le fournisseur, la classe de consommation et la zone tarifaire. Entre 2005 et 2013, les tarifs réglementés appliqués aux particuliers ont augmenté de près de 80 %. Ils ont ensuite commencé à baisser, pour remonter progressivement courant 2016.

 

Le prix des bouteilles de gaz quant à lui, évolue au même rythme que le prix du gaz de ville.

Pourquoi le prix du gaz TotalEnergies est-il inférieur au tarif réglementé ?

Contrairement à Engie qui possède des contrats à long terme et dont le prix du gaz est indexé sur celui du pétrole, TotalEnergies va chercher le gaz auprès de marchés organisés qui proposent des tarifs plus compétitifs. En outre, TotalEnergies s’appuie sur des structures plus souples. Ses coûts de fonctionnement sont inférieurs à ceux que doit affronter le fournisseur historique.

Ceci explique comment TotalEnergies peut proposer un prix du gaz inférieur au tarif réglementé tout en proposant une prestation de qualité.


Bon à savoir : en souscrivant une offre de gaz chez TotalEnergies, vous bénéficiez d’une réduction de 2 % à 10 % par rapport aux tarifs réglementés fixés par l’Etat, hors abonnement.
 

Choisissez votre offre de gaz

Toutes nos offres de gaz sont sans engagement et avec la garantie de faire des économies.

Offre Classique

L’offre à prix variable, avec le service en +


RDV énergie annuel

un expert fait le point avec vous


-5% sur le prix du kWh HT de gaz, hors abonnement²

par rapport au tarif fixé par l’État

Offre Verte Fixe

Un prix bloqué 1 an et 10% de biogaz (gaz vert) français¹ !


Un prix HT fixe pendant 1 an

Pas de variation de l’abonnement ni du prix du kWh


Du biogaz issu des fermes de biométhane de nos producteurs partenaires français