Souscrire au 09 88 81 30 05
(prix d'un appel local)
Faites des économies dès aujourd'hui !

    Consommation d’énergie : Prix du kWh d’électricité en 2021

    En 2017, les ménages français ont consommé en moyenne 4944 kWh et dédié près de 8,5 % de leur budget aux dépenses d’énergie. Pour information, le kilowattheure (kWh) correspond à la quantité d’électricité que consomme un appareil de 1 000 watts pendant une heure. Une information très utile qu’il convient de connaître afin de bien comprendre sa facture d’énergie.

     

    Le prix du kWh d’EDF et des autres fournisseurs d'électricité et de gaz tels que TotalEnergies influe sur le montant de vos factures, mais il existe beaucoup d’autres paramètres à prendre en compte. TotalEnergies vous révèle tout ce qu’il faut savoir sur le prix du kWh.

     

    Découvrir nos offres d'électricité

    Le prix du kWh varie en fonction de l’option tarifaire

     

    Bien qu’il existe des tarifs réglementés, fixés par l’Etat, qui augmentent régulièrement depuis 2003 (moins que dans le reste de l’Europe), le prix du kWh d’EDF et des autres fournisseurs d’énergie varie selon les conditions de l’offre souscrite. 

     

    Les consommateurs ont le choix entre un tarif base, autrement dit un tarif qui reste fixe quel que soit le moment de la journée, et le tarif heures pleines/heures creuses. Dans le second cas, le prix du kWh, kW ou kVA  n’est pas toujours le même.

     

    Il est inférieur au tarif base lorsque vous utilisez vos appareils pendant les heures creuses (principalement la nuit), et supérieur lorsque vous consommez de l’électricité pendant les heures pleines (en journée). Selon vos habitudes et vos besoins, vous devez donc savoir quelle offre est la plus avantageuse pour vous.

    L’impact du TURPE et des taxes incluses dans votre facture d’électricité

    L’impact du TURPE sur votre facture d’électricité

    Le transport de l’électricité entre le lieu où elle est produite et votre logement a un coût. Ce transport est assuré par le Réseau de Transport d’Électricité (RTE) qui achemine le courant à travers des lignes de très haute, haute, moyenne, basse et très basse tension. 

     

    Afin de garantir la rémunération des gestionnaires du réseau, un tarif spécial a été créé par la loi n° 2000-108 du 10 février 2000. Baptisé TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité), il peut alourdir de près de 50 % hors-taxe le montant total de votre facture. Il représente en moyenne un coût de 200 à 250 euros par an et par foyer. Cette composante n’est pas toujours claire quand on cherche à comprendre sa facture d’électricité.

     

    Les taxes incluses dans votre facture d’électricité

    Au TURPE viennent s’ajouter les différentes taxes. Elles sont au nombre de quatre :

    • Contribution au service public de l’électricité ou CSPE ;

    • Taxe sur la consommation finale de l’électricité ou TCFE (taxe locale) ;

    • Contribution tarifaire d’acheminement ou CTA (qui finance l’assurance vieillesse des travailleurs qui participent au transport de l’électricité et du gaz) ;

    • TVA.

     

    Bon à savoir : Le taux de la TVA varie de 5 % (sur le prix de l’abonnement) à 20 % (sur le prix du kWh d’électricité).

    Pourquoi TotalEnergies vous permet de réaliser des économies ?

    Au 1er février 2020, le prix du kWh d’électricité (TTC) pour un compteur électrique de 3 kVA en tarif bleu, à savoir le tarif réglementé fixé par l’Etat et appliqué par EDF est de 0,1543 € pour l’option base.

     

    Comme d’autres fournisseurs, TotalEnergies propose un prix du kWh moins cher que le prix réglementé. Ainsi, au 1er février 2020, pour un compteur de 3 kVA avec l’offre classique, le kWh est au prix de 0,1485 €. Ces tarifs attractifs sont rendus possibles grâce à des frais de gestion moins importants. 

     

    Par ailleurs, TotalEnergies dispose d’une palette d’outils qui lui permet d’estimer avec précision les besoins en énergie de ses clients, afin d’acheter uniquement la quantité nécessaire. Toutes ces raisons expliquent pourquoi près d’un quart des Français ont à ce jour renoncé aux tarifs réglementés d’EDF pour se tourner vers un fournisseur alternatif.

     

    Bon à savoir : En souscrivant une offre d’électricité chez TotalEnergies, vous bénéficierez d’une réduction de 2 % à 5 % sur le prix du kWh d’EDF, participant à payer les frais de résiliation de contrat.

    Le prix du kWh en France et en Europe

    Le prix du kWh dans l’Hexagone est loin d’être le plus cher d’Europe. Tandis qu’ici il est à ce jour de 0,1543 € pour le tarif bleu réglementé, il était en 2018 en moyenne de 0,21 € au sein de l’Union européenne. Il était particulièrement élevé en Allemagne (0,30 €, deux fois plus cher qu’en France) et au Danemark (0,31€). La stabilité du prix du kWh en France est en grande partie due à son parc nucléaire.

    Souscrire une offre adaptée à ses besoins

    Afin d’adopter la puissance appropriée, il convient de connaître la consommation de ses équipements en réalisant le calcul suivant pour chaque appareil :

    Consommation (kWh) = nombre d’heures de fonctionnement x nombre de jours x puissance / 1000.
     

    Vous saurez ainsi si votre logement nécessite un compteur 3 kVA, 6 kVA, 9 kVA ou 12 kVA.

     

    Simulez votre consommation