Pourquoi choisir la ventilation naturelle

Pour éviter que le taux d’humidité ne soit trop élevé dans un logement, il est primordial de le ventiler. Pour ce faire, il existe la ventilation naturelle, efficace et économique. Elle permet d’avoir un air plus sain, mais aussi d’éviter l’installation de moisissures dans les pièces les plus humides. Découvrez en quoi elle consiste.

 

 

La ventilation naturelle, indispensable pour aérer un logement

La ventilation naturelle était très répandue dans les logements jusque dans les années 1980. C’est l’arrêté du 24 mars 1982, relatif aux équipements et caractéristiques thermiques des bâtiments d’habitation, qui a imposé l’installation de systèmes de ventilation dans tous les logements.
 

Suite à cela, des dispositifs performants ont vu le jour, comme la VMC (ventilation mécanique contrôlée). Idéaux pour contrôler l’humidité ambiante, ces mécanismes permettent d’assainir l’air intérieur et d’obtenir un réel confort thermique, mais ils nécessitent un entretien de la VMC régulier.
 

Cependant, la ventilation naturelle peut aussi être efficace. Ouvrir les fenêtres est le procédé le plus courant et le plus simple, mais il ne suffit pas. En effet, ce système induit de grandes pertes de chaleur, notamment en hiver, et n’est pas intéressant en matière d’économies d’électricité.  
 

La ventilation naturelle consiste à faire entrer de l’air extérieur dans un logement, en utilisant des forces naturelles. Cela signifie qu’elle n’utilise pas l’électricité pour fonctionner, contrairement à une VMC. Un système de ventilation naturelle peut fonctionner grâce au :

  • Tirage éolien (par le vent)
  • Tirage thermique
     

L’exploitation du vent consiste à placer des entrées d’air sur les façades où le vent est dominant. Les sorties sont disposées à l’opposé. Ce système de ventilation naturelle par le vent est traversant. Elle entre d’un côté, traverse les pièces et ressort du côté opposé, comme un courant d’air.
 

Le tirage thermique consiste quant à lui à installer des bouches d’aération en bas des murs. L’air froid, qui reste au sol, car plus lourd que l’air chaud, y pénètre et est évacué grâce à un conduit vertical qui le rejette vers le toit.
 

Souvent, ces deux moyens sont utilisés simultanément, pour être encore plus efficaces.

 

La ventilation naturelle hybride, un bon compromis

Parce que la ventilation naturelle ne suffit pas toujours, il est souvent indispensable d’ajouter un dispositif mécanique pour renouveler l’atmosphère d’une pièce. Cela permet notamment de contrôler le débit d’air entrant dans le logement.

Couplée à un système d’assistance mécanique à basse pression, l’installation de ventilation naturelle hybride peut alors prouver ses performances. C’est notamment le cas pendant les périodes de froid ou de fortes chaleurs, où la ventilation naturelle seule peine à fonctionner correctement.

La ventilation naturelle hybride permet de faire des économies, tout en limitant les déperditions énergétiques. En effet, en hiver, la ventilation naturelle laisse entrer l’air froid extérieur dans l’habitation. Cela rafraichit le thermostat intérieur et réduit l’efficacité du système de chauffage. Pour éviter de tels gâchis énergétiques, le mécanisme électrique de la ventilation naturelle hybride va venir gérer le débit d’air, et ainsi limiter l’entrée de l’air trop froid. 


Réaliser un bilan énergétique pour faire des économies

Pour évaluer les performances énergétiques de votre habitation, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez tout d’abord réaliser une étude thermique qui vous informera sur les déperditions de chaleur de votre logement.
 

Vous pouvez également utiliser notre outil qui vous permet de faire un bilan énergétique en ligne. Suite au questionnaire, vous serez informé des solutions qui existent pour rendre votre logement moins énergivore.

L'offre Verte Fixe électricité : 100% française et à prix fixe¹

  • De l’électricité verte 100% éolienne et solaire :

Vous participez à la transition énergétique en soutenant la production française d’énergies éoliennes et solaires.
 

  • Votre électricité verte à prix fixe HT pendant 1 an 
     

Découvrir l'Offre Verte Fixe TotalEnergies

 

(1) Prix du kWh HT et de l’abonnement HT fixe sur 1 an.