Qui doit payer l’entretien d’une chaudière ?

L’entretien d’une chaudière par le locataire est obligatoire au sein de n’importe quel logement. Cette inspection annuelle permet notamment d’en vérifier le fonctionnement correct et de prévenir un éventuel remplacement de pièces. Dans la loi, c’est au locataire qu’incombe la responsabilité d’entretenir la chaudière et donc d’en assumer le coût associé. Néanmoins, en cas de dégradations importantes sur l’appareil, le propriétaire devra prendre en charge son remplacement. TotalEnergies fait le point sur le sujet de l’entretien de chaudière par un locataire

 

Pourquoi l’entretien d’une chaudière est-il obligatoire ?

Une chaudière à gaz peut être à l’origine de graves incidents domestiques et notamment causer des intoxications au monoxyde de carbone. L’émanation de ce gaz indolore et invisible peut provoquer des nausées, des vertiges et potentiellement être mortelle pour la personne qui la respire. En cas de mauvaise aération du logement et en cas de défaillance de l’appareil, les conséquences peuvent être désastreuses.

L’entretien d’une chaudière par un locataire doit être fait une fois par an. Les plombiers-chauffagistes proposent généralement une formule de maintenance qui inclut le dépannage d’urgence en cas de besoin. Il faut compter environ 1 heure pour l’entretien d’une chaudière, le temps que le technicien teste l’ensemble des composants de l’appareil. Grâce à TotalEnergies, vous pouvez retrouver un prix préférentiel d’entretien de chaudière.

 

Pourquoi est-ce au locataire de payer cet entretien ?

Dans la loi, la répartition des charges entre propriétaire et locataire est basée sur un principe relativement simple. Si les dépenses engagées sont liées à l’usage du logement (frais de ménage, frais d’entretien, travaux suite à une dégradation de la part du locataire), le coût de l’entretien d’une chaudière revient au locataire puisque c’est lui qui en bénéficie.

 

En revanche, pour des travaux liés à la structure même du logement (gros œuvre, menuiseries…) ou liés à l’usure naturelle des équipements, c’est le propriétaire qui doit assumer financièrement le coût lié.
 

Dans le cas de l’entretien d’une chaudière à gaz, le locataire devra donc assumer le coût de l’intervention annuelle. Puisque c’est lui qui bénéficie au quotidien de l’usage de la chaudière et que c’est son utilisation annuelle qui nécessite un entretien, il est donc légitime que le coût lui soit affecté.

 

Quel est le rôle du propriétaire vis-à-vis de la chaudière ?

Quand bien même l’entretien d’une chaudière est à charge du locataire, c’est au propriétaire d’assumer la charge financière du remplacement de la chaudière, si jamais celle-ci ne devait plus fonctionner de manière optimale. En effet, à part si la responsabilité de ce changement incombe au comportement du locataire, la vétusté de la chaudière explique souvent la nécessité de la changer.
 

Le propriétaire doit louer, au regard de la loi, un bien comportant des équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire conforme aux règles de décence et de salubrité. La mise aux normes d’une chaudière est donc à sa charge. 

 

Voir notre offre pour l'entretien de votre chaudière

 

Comment optimiser sa facture de gaz ?

Outre le fait de réaliser régulièrement un entretien de sa chaudière en tant que locataire, il est possible de diminuer l’impact du coût du gaz grâce aux offres de fournisseurs alternatifs tels que TotalEnergies.
 

En effet, en optant pour un abonnement 100 % en ligne chez TotalEnergies, vous êtes assurés de bénéficier d’une énergie au meilleur coût et de pouvoir vous appuyer sur un service client de grande qualité.