Comprendre le prix du m³ de gaz

Lorsque l’on reçoit sa facture de gaz, on regarde tout d’abord le coût total facturé, puis on se penche sur sa consommation. Entre le compteur de gaz, qui affiche un résultat en m³ et la facture qui s’exprime en kWh, il est facile de se perdre. Voici quelques explications sur le prix du m³ de gaz.

 

Les tarifs réglementés et les zones tarifaires

Les tarifs réglementés du gaz sont le résultat du coût de l’abonnement, additionné au prix du kWh, exprimé TTC. Or, en France, il existe 6 zones tarifaires, de la zone 1, la moins chère, à la zone 6, la plus chère. La valeur en kWh exprime l’énergie consommée par l’ensemble des appareils, et le chiffre en m³ correspond au volume de gaz équivalent.

Il faut savoir que les zones tarifaires sont définies par ERDF, le principal gestionnaire de réseau du gaz en France. Toutefois, dans certaines régions, comme celles de Bordeaux ou de Strasbourg, ce sont des ELD, entreprises locales de distribution, qui assurent la gestion du réseau. Dans ce cas, les zones tarifaires ne s’appliquent pas.

 

Le prix du m³ de gaz selon la zone tarifaire

Pour les consommations annuelles inférieures à 6000 kWh, le prix du m³ de gaz de chaque zone est égal. En revanche, il est évolutif au-delà de 6000 kWh. Ce coût est révisé tous les mois selon la variation du prix des produits pétroliers.

Pour une consommation annuelle de moins de 1000 kWh, la dernière mise à jour du prix pour 1 kWh est de 0,07830 € pour les zones 1 à 6.

Pour une consommation annuelle située entre 1001 et 6000 kWh, le prix du kWh est de 0,07040 € pour chaque zone.

Pour les consommations annuelles de plus de 6001 kWh, le prix est progressif. Toutefois, ces hautes consommations ne concernent pas les maisons ou les appartements.

 

La conversion du m³ en kWh

Pour convertir le m³ en kWh, les fournisseurs appliquent un coefficient de conversion, ou coefficient thermique.

En France, on distingue deux types de gaz. Tout d’abord le gaz B, à faible pouvoir calorifique, importé des Pays-Bas, qui est distribué dans le nord de la France. Et aussi le gaz H, à fort pouvoir calorifique, provenant de la Russie ou de la mer du Nord, qui alimente le reste de la France.

Pour convertir le prix du m³ du gaz B, on se base sur le coefficient thermique de 10,0 kWh/m³.

Le coefficient de conversion du gaz H est de 11,2 kWh/m³.

En connaissant ces coefficients, il est simple de calculer le prix du m³ du gaz.

 

La libre concurrence du marché du gaz, l’alternative économique

Depuis l’ouverture de la libre concurrence du marché du gaz en 2007, les consommateurs peuvent choisir le fournisseur d’énergie le moins cher.
 

Pour calculer leurs tarifs, les fournisseurs alternatifs d’énergie se basent sur les prix réglementés du gaz. Nos offres de gaz proposent des réductions allant de 2 % pour l’Offre Verte Fixe ou 5 % pour l’offre Classique. Grâce à cela, il est facile de choisir le prix du m³ de gaz que vous souhaitez payer.

 

Les économies réalisables grâce au simulateur de consommation

En utilisant notre simulateur de consommation, vous pourrez estimer facilement le coût de vos factures de gaz avec TotalEnergies. Simple et rapide, il vous permettra de faire des économies.

Le prix du m³ de gaz n’a désormais plus de secrets pour vous !

Simuler sa consommation.

 

L'offre Verte Fixe électricité : 100% française et à prix fixe¹

  • De l’électricité verte 100% éolienne et solaire :

Vous participez à la transition énergétique en soutenant la production française d’énergies éoliennes et solaires.
 

  • Votre électricité verte à prix fixe HT pendant 1 an 
     

Découvrir l'Offre Verte Fixe TotalEnergies

 

(1) Prix du kWh HT et de l’abonnement HT fixe sur 1 an.