Souscrire au 09 88 81 30 05
(prix d'un appel local)
Faites des économies dès aujourd'hui !

    Bien choisir la puissance électrique pour son installation

    La puissance électrique d’une installation représente l’énergie maximale qu’elle peut fournir à un instant précis. Autrement dit, pour pouvoir alimenter plusieurs appareils électriques en même temps, elle doit être assez élevée pour que le compteur ne disjoncte pas. Voici quelques explications qui vous aideront à trouver la puissance électrique la mieux adaptée à votre installation.

     

    Découvrir nos offres d'électricité

    Les différents niveaux de puissance électrique

     

    La puissance électrique est exprimée en kVA (kilovoltampère). Elle définit les capacités de l’installation, il est donc important de bien la choisir. Il existe différents niveaux de puissance électrique : 

    • Pour  une habitation, les compteurs électriques vont le plus souvent de de 3 à 12 kVA. De 15 à 36 kVA, ils conviennent à de grosses habitations, d’une superficie supérieure à 160 m² ;
    • Les compteurs d’une puissance électrique supérieure à 36 kVA sont réservés aux industries et entreprises.

    La puissance de 3 kVA

    La puissance électrique de 3 kVA est la plus faible puissance proposée pour les compteurs. Elle est adaptée aux petites habitations comme les studios.

     

    Elle convient à un petit logement chauffé autrement qu’à l’électricité, et dans lequel peu d’appareils électriques fonctionnent en même temps. 

     

    Il faut aussi savoir que lorsque les factures d’électricité sont impayées, le fournisseur d’énergie peut envisager de réduire la puissance électrique du compteur à 3 kVA. Ainsi, il arrive que certains foyers alimentés en 6 ou 9 kVA soient contraints, à la suite d’impayés, de redescendre à une puissance de 3 kVA qui n’est pas forcément adaptée.

     

    La puissance de 6 kVA

    De nombreuses habitations bénéficient d’un compteur de cette puissance. Il peut s’agir de logements de taille moyenne (environ 60 m²) chauffés à l’électricité. Ils comportent généralement 2 à 3 pièces et sont habités par deux ou trois personnes. Dans ce cas-là, une puissance de 6 kVA suffit amplement, permettant ainsi d’alimenter les radiateurs, le ballon d’eau chaude, les luminaires et les différents appareils électriques.

     

    Elle convient aussi aux habitations dont la surface est comprise entre 80 et 100 m², mais qui n’utilisent pas de chauffage électrique. Ainsi, si vous chauffez au gaz naturel et que votre maison ne dépasse pas les 100 m² de surface habitable, cette puissance électrique est tout à fait adaptée.

     

    La puissance de 9 kVA

    La puissance électrique de 9 kVA concerne les grandes habitations, celles qui font entre 100 et 150 m², sans chauffage électrique et habitées par 3 à 5 personnes environ. Les maisons plus petites ne sont pas concernées par un compteur de 9 kVA.

     

    Les logements de plus de 150 m² chauffés au gaz ou par un moyen autre que l’électricité peuvent aussi choisir cette puissance électrique pour leur compteur.

     

    La puissance de 12 kVA

    Offrant un très haut niveau de puissance, une installation en 12 kVA permet d’alimenter de grands logements, en général de plus de 150 m², avec chauffage électrique. Cette puissance permet de faire fonctionner simultanément trois gros appareils électroménagers avec pompe à chaleur, climatisation et piscine chauffée.

     

    La puissance de 15 à 36 kVA

    Les compteurs de 15 à 36 kVA conviennent aux maisons ou établissements hôteliers d’une surface supérieure à 150 m2 et disposant de plus de trois gros appareils électroménagers à alimenter simultanément, avec climatisation, pompe à chaleur et piscine chauffée.

    Comment choisir la puissance de son installation ?

    Les critères de choix de la puissance électrique

    La puissance électrique d’une installation se choisit en fonction de nombreux critères, comme :

    • La taille du logement,
    • Le nombre de personnes vivant dans le foyer,
    • Le type de chauffage (électrique ou autre),
    • Le type et le nombre d’appareils électriques utilisés (télévisions, four électrique, etc.).

     

    À qui s’adresser ?

    Pour obtenir des renseignements, vous pouvez contacter votre fournisseur d’électricité qui sera en mesure de vous aiguiller dans votre décision. Les critères listés ci-dessus vont servir à affiner le choix de la puissance électrique de votre compteur.

     

    Le gestionnaire de réseau Enedis intervient dès lors que vous demandez un changement de puissance électrique du compteur. Il est le seul habilité à faire la bascule vers une puissance inférieure ou supérieure à celle qui alimente déjà le compteur.

     

    A quelle occasion modifier la puissance de son compteur ?

    Vous pouvez demander la modification de la puissance électrique de votre compteur à différentes occasions : 

    • Lorsque la puissance déjà installée ne suffit pas,
    • Lorsque vous réalisez un agrandissement,
    • Lors d’un changement de compteur,
    • Si vous décidez de modifier votre moyen de chauffage pour passer au tout électrique.

     

    Pour ce faire, il faut contacter votre fournisseur d’électricité qui va se rapprocher d’Enedis afin de convenir d’un rendez-vous.

    Les raisons de bien choisir la puissance électrique

    Une puissance adaptée à vos besoins

    Si votre compteur disjoncte dès que plusieurs appareils électriques fonctionnent en même temps, cela signifie que la puissance de l’installation est inadaptée.

     

    Parfois, les compteurs installés mécaniques (contrairement aux compteurs Linky) depuis plusieurs décennies ne sont plus aptes à alimenter tous les équipements électriques modernes, bien plus nombreux qu’à l’époque. Il faut alors penser à changer de puissance électrique pour un niveau supérieur.

     

    Éviter de payer plus que nécessaire

    Si le cas d’une énergie insuffisante peut être un souci, celui d’une puissance électrique trop élevée peut aussi poser problème. En effet, les grilles tarifaires des fournisseurs d’énergie ne facturent pas au même prix le kWh selon que la puissance choisie est de 3, 6 ou 9 kVA.

     

    Ainsi, si votre compteur est calibré pour 9 kVA, mais qu’en réalité 6 kVA peuvent suffire, il est judicieux de faire baisser votre puissance électrique. Cela vous permettra de réduire le coût de votre abonnement mensuel, mais aussi de payer le kWh moins cher.

    Un bilan énergétique pour faire des économies

     

    Pour savoir si votre logement est économe en énergie ou si, au contraire, il est énergivore, n’hésitez pas à réaliser un bilan énergétique. Rapide et facile à faire, ce diagnostic vous permettra de faire le point sur votre moyen de chauffage, de cuisson, de production d’eau chaude et bien plus.

     

    En outre, vous serez informé des différentes aides disponibles qui vous permettront de faire des travaux d’amélioration chez vous. En plus de cela, vous prendrez connaissance des offres d’électricité proposées par TotalEnergies, ce qui vous permettra de réduire davantage encore vos factures.

     

    Réaliser un bilan énergétique