Souscrire au 09 88 81 30 05
(prix d'un appel local)

Pourquoi mon compteur Linky disjoncte ? Explications

Linky est le nouveau compteur communicant installé par Enedis partout en France. Présentant le grand avantage d’être télérelevable à distance, il permet de suivre avec précision les évolutions de consommation des différents logements connectés. À l’aide de ces mesures, Enedis bénéficie d’informations importantes pour l’optimisation du réseau. Dans certains cas cependant, le compteur Linky disjoncte. TotalEnergies fait le point  avec vous, sur ce problème et ses solutions.

 

Découvrir nos offres d'électricité

Comment fonctionne un compteur Linky ?

 

Contrairement aux anciens compteurs électromécaniques ou électroniques, Linky prend en considération les trois mesures de l’installation électrique, à savoir :

  • La puissance active ;
  • La puissance réactive ;
  • La puissance apparente

 

Depuis les années 2010, les factures d’électricité font état d’une puissance d’abonnement exprimée en kVA, là où cette dernière était précédemment considérée en kW.

Pourquoi le kVA fait-il disjoncter le compteur Linky ?

La puissance Apparente (en kVA) correspond à la puissance disponible de votre abonnement. Celle-ci se répartit depuis le compteur Linky en puissance réactive kVArh (kilovoltampère réactif) et puissance Active kW.

 

Les appareils électriques à puissance réactive sont de plus en plus présents dans nos habitations, ce qui a tendance à tendre l’intensité.

 

Grâce à ces changements, les mesures sont plus précises et le compteur Linky accepte moins les dépassements de puissance maximale donc, disjoncte plus facilement.

Quels appareils sont concernés ?

Aujourd’hui, quasiment tous les appareils disposant de moteurs ou de composants électroniques sont réactifs et auront tendance à tendre l’intensité. Ceci s’explique par le fait que les appareils électriques résistifs (sans puissance réactive) sont de plus en plus rares.

 

Les nouveaux équipements (télévision, ampoules LED, machine à laver, ordinateur…) ont une puissance réactive, et donc un impact considérable sur le calcul de puissance effectué par le compteur. Dès que cette dernière dépasse l’abonnement disponible, le compteur Linky disjoncte.

Quelles sont les solutions à envisager ?

La première des solutions pour éviter qu’un compteur Linky disjoncte est de faire en sorte que la puissance souscrite soit correctement dimensionnée. Pour cela, vous pouvez simuler en ligne votre profil de consommation sur TotalEnergies.

 

Par ailleurs, il est toujours possible de prendre contact avec Enedis qui pourra déclencher une intervention si nécessaire, notamment en modifiant la puissance de votre disjoncteur. Dans tous les cas, le réamorçage d’un compteur Linky qui disjoncte se fait assez simplement en réarmant le disjoncteur général.