Souscrire au 09 88 81 30 05
(prix d'un appel local)
Faites des économies dès aujourd'hui !

    Les abonnements électricité

    Différents du coût de la consommation électrique, les abonnements à l’électricité correspondent au montant réglé tous les mois au fournisseur pour que le logement soit desservi en électricité : il s’agit de la part fixe de la facture. Toutefois, bien que les termes abonnements électricité soient répandus, beaucoup de personnes ignorent comment ces tarifs sont déterminés et comment ils évoluent. Cet article vous permettra de tout savoir, afin de vous aider lors de votre souscription à un abonnement d’électricité.

     

    Découvrir nos offres d'électricité

     

     

    Comment choisir un abonnement électricité ?


    Pendant longtemps, il n’était pas possible de changer de fournisseur d’électricité, toutefois, dès l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, plusieurs fournisseurs alternatifs ont vu le jour. Ainsi, les clients ont aujourd’hui l’opportunité de choisir par exemple des offres d’électricité moins chères proposées par des fournisseurs alternatifs tels que TotalEnergies.

     

    Quel que soit le fournisseur choisi, le prix d’une offre est composé de trois éléments principaux : l’abonnement, la consommation et les taxes et contributions. L’abonnement est la part fixe que vous trouvez sur vos factures d’électricité et que vous devez payer afin que votre logement soit toujours alimenté en électricité. Le tarif de l’abonnement à l’électricité est calculé en tenant compte :

    • Des caractéristiques de l’offre d’électricité choisie ;
    • De l’option tarifaire choisie (soit l’option de base ou l’option heures pleines/heures creuses) ;
    • De la puissance souscrite du compteur électrique.

    La consommation quant à elle fait référence à la part variable de votre facture. Elle équivaut à la quantité d’électricité consommée sur une période donnée et est exprimée en kWh. Ainsi, la consommation est calculée en fonction du prix du kWh de l’offre que vous avez choisie :

    • Avec l’option de base : le prix du kWh est le même toute la journée.
    • Avec l’option heures pleines / heures creuses : le tarif de l’électricité diffère en fonction du moment de la journée. Par exemple, le prix kWh TotalEnergies en heures pleines est supérieur au prix du kWh d’électricité en option de base, et le prix du kWh en heures creuses est inférieur au prix du kWh d’électricité en option de base. En plus des avantages de cette option, certains fournisseurs tels que TotalEnergies proposent une option Heures Super Creuses qui permet aux détenteurs du compteur Linky, de bénéficier d’une électricité verte deux fois moins chère la nuit.

     

    Le choix de l’abonnement d’électricité idéal commence donc par :

    • Le choix de la puissance du compteur électrique : cette puissance exprimée en kVA ne doit être ni trop basse, ni trop élevée. Elle doit être juste ce qu’il faut pour faire fonctionner correctement vos appareils ;
    • L’estimation de vos habitudes de consommation ;
    • L’étude des particularités de chacune des offres proposées par le fournisseur de votre choix.

     

    De manière plus spécifique, les différences entre l’abonnement et le prix du kWh sont résumées dans le tableau ci-après :

     

    Abonnement

    Prix du kWh

    Part fixe

    Part variable

    Dépend de l’option tarifaire choisie et de la puissance souscrite

    Dépend de la quantité d’électricité consommée sur une période donnée

    Est calculé en fonction des caractéristiques de l’offre d’électricité choisie

    Est calculé en fonction du prix du kWh de l’offre

     

    Concernant les taxes et contributions, elles sont identiques chez tous les fournisseurs et s’appliquent aussi bien à la part fixe qu’à la part variable de votre tarif d’électricité. Il s’agit des frais d’acheminement de l’électricité par les réseaux de transport et les réseaux de distribution. Pour ce qui est des longues distances, cet acheminement est pris en charge par le Réseau de Transport d’Electricité (RTE) et par Enedis pour la distribution sur environ 95 % du territoire français. Ces taxes et contributions sont au nombre de 4 :

    • La contribution au service public de l’électricité (CSPE) ;
    • La TVA qui représente 20 % sur le prix du kWh et 5,5 % sur l’abonnement ;
    • La contribution tarifaire d’acheminement (CTA) ;
    • La taxe sur la consommation finale de l’électricité (TCFE).

     

    À ce jour, il existe deux principaux types d’offres d’électricité :

    • Les tarifs réglementés de vente : ils sont fixés par l’État et évoluent sur décision du gouvernement. Ils sont appliqués par le fournisseur historique EDF ;
    • Les offres de marché : elles peuvent être à prix fixe ou à prix indexé sur le tarif réglementé électricité.

      • Les offres à prix indexés se basent sur les tarifs réglementés de vente, mais ont un pourcentage de réduction indexé sur le tarif réglementé. Elles sont appliquées par les fournisseurs alternatifs tels que TotalEnergies et sont toujours moins chers que les Tarifs Réglementés de Vente. 
      • Les offres à prix fixes quant à elles présentent un tarif bloqué dès le jour de la souscription d’un contrat d’électricité et ce, pour une durée comprise généralement entre un et trois ans. Ces tarifs à prix fixes sont souvent plus élevés que les tarifs réglementés et si le prix de l’électricité est revu à la baisse, les clients de cette offre ne bénéficieront pas de cette baisse.

     

    Ce tableau vous montre les différences majeures des tarifs des offres proposées par TotalEnergies et par le fournisseur historique EDF. Les prix indiqués ci-dessous correspondent à une offre pour un compteur électrique de 6 kVA :

     

    OffresAbonnement mensuel TTC1Prix du kWh TTC1
    EDF
    Digiwatt
    -5% sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé de vente d'électricité3
    10,66 €0,1498 €
    EDF
    Vert électrique
    Prix du kWh de l’électricité fixe quels que soient l’heure et le jour de la semaine3
    10,66 €0,1606 €
    EDF
    Mes Jours Zen - option "Week-end"
    Prix de l’électricité 30 % moins cher jusqu’à 3 jours par semaine3
    13,06 €Heures semaine : 0,1562 €
    Heures week-end : 0,1209 €
    TotalEnergies
    Offre Online
    -10 % sur le prix HT du kWh d'électricité par rapport au tarif réglementé (hors abonnement)2
    Contrat piloté en ligne
    10,66 €0,1440 €
    TotalEnergies
    Offre Classique
    -5 % sur le prix HT du kWh d'électricité par rapport au tarif réglementé (hors abonnement)2
    10,66 €0,1498 €
    TotalEnergies
    Offre Verte
    -2 % sur le prix HT du kWh d'électicité par rapport au tarif réglementé (hors abonnement)2
    Electricité 100 % éolienne et solaire
    10,66 €0,1534 €

    * Pour une puissance souscrite de 6 kVA

    1 Selon les tarifs en vigueur au 1er décembre 2020.

    2 La remise s'applique sur le prix HT du kWh par rapport au tarif réglementé en vigueur proposé par EDF.

    3 Voir conditions de l’offre sur le site d’EDF.

     

    Est-ce que le prix de l’abonnement d'électricité peut fluctuer ?

    Le prix de l’abonnement ne connaît aucune fluctuation. Il s’agit d’une part fixe dont le coût est toujours identique. Il est fixé à la souscription du contrat et dépend de la puissance du compteur, ainsi que de l’option tarifaire. En effet, le prix de l’abonnement d’électricité n’est pas le même pour un compteur de 3 kVA par exemple, que pour un compteur de 9 kVA ou encore 36 kVA.

     

    Les puissances proposées aux particuliers en France vont de 3 kVA à 36 kVA. Elles leur sont attribuées en fonction de la surface de leur logement et du nombre d’appareils électriques en leur possession, susceptibles de fonctionner en même temps sans que le compteur ne disjoncte. Pour augmenter ou diminuer la puissance de votre compteur, il vous faudra simplement changer votre abonnement d’électricité.

     

    Le prix du kWh d’électricité quant à lui a beaucoup fluctué ces vingt dernières années, sur décision des pouvoirs publics. En effet, l’évolution prix électricité se fait très souvent à la hausse et plus rarement, à la baisse. Cette année 2020 par exemple, la fluctuation du tarif réglementé de l’électricité s’est déjà faite deux fois : une première fois en Février (+2,4 %) et une deuxième fois en Août (+1,54 %).

     

    Par ailleurs, seul le tarif réglementé d’électricité proposé par le fournisseur historique peut fluctuer. Les offres de marché des fournisseurs alternatifs tels que TotalEnergies étant indexées sur les tarifs réglementés de vente, ces dernières suivent toute hausse ou baisse de ceux-ci, à la même fréquence, et en respectant l’échelon d’indexation défini. Les offres d’électricité à prix fixes quant à elles ne suivent pas cette règle. Souvent arrêtées sur une durée allant de un à trois ans selon les contrats proposés par les fournisseurs, l’évolution de ces offres contractuelles est définie à l’avance.

    Pourquoi le prix de l’abonnement est-il différent selon la puissance du compteur ?

    Exprimée en kVA (kilovoltampère), la puissance d’un compteur électrique est la puissance souscrite pour l’installation électrique d’un logement. C’est la puissance maximale que peuvent consommer vos appareils électriques à un instant T. Vos appareils peuvent ainsi tous fonctionner en même temps sans que le compteur ne disjoncte et sans qu’il y ait un quelconque désagrément. Les puissances proposées aux particuliers sont au minimum de 3 kVA et au maximum de 36 kVA. La puissance d’un compteur doit méthodiquement être choisie, car elle influe directement sur le tarif de l’abonnement.

     

    En effet, plus la puissance du compteur électrique est élevée, plus le tarif de l’abonnement le sera aussi, selon l’option tarifaire choisie. Hormis son incidence sur le tarif de l’abonnement d’électricité, le mauvais choix de la puissance d’un compteur électrique peut causer d’autres désagréments :

    • Si la puissance de votre compteur électrique est trop faible pour faire fonctionner tous vos appareils en même temps, votre compteur va régulièrement disjoncter ;
    • Si la puissance de votre compteur électrique est trop élevée, vous allez inutilement payer un abonnement plus cher et il est à noter que la différence de prix entre deux puissances est non négligeable.

     

    Afin de payer au plus juste, vous devez choisir la bonne puissance de compteur électrique. Ce choix passe par la prise en compte de certains facteurs :

    • La surface de votre logement (si vous vous chauffez à l’électricité) et la qualité de l’isolation de ce dernier ;
    • La puissance cumulée de vos appareils électriques que vous obtenez en additionnant les puissances de ceux que vous faites généralement fonctionner au même moment.
    Peut-on résilier son abonnement électricité ?

    La résiliation de votre abonnement électricité est possible à tout moment. Cependant, les démarches diffèrent selon certains cas de figure :

    • Vous souhaitez changer de fournisseur : vous n’avez aucune démarche à accomplir, votre nouveau fournisseur se charge de résilier votre contrat auprès de l’ancien, dès la date de prise d’effet de votre nouveau contrat. Aucune intervention ne sera nécessaire sur votre compteur et vous ne connaîtrez aucune interruption de fourniture en électricité.
    • Vous déménagez : si vous souhaitez souscrire un nouveau contrat chez le même fournisseur suite à votre déménagement, il vous suffit de résilier l’ancien contrat sur internet et souscrire le nouveau contrat pour votre nouvelle adresse. S’il s’agit d’une résiliation simple sans nouvelle souscription, vous pouvez contacter le service client de votre fournisseur par téléphone, réaliser la demande de résiliation en ligne, ou encore la faire par courrier avec avis de réception. Toutefois, il est à noter que les délais de traitement de la demande sont plus longs pour cette dernière option.

     

    Avant votre déménagement, il est primordial d’effectuer le relevé de votre compteur qu’il faudra transmettre à votre fournisseur, afin que ce dernier puisse vous envoyer votre facture de clôture qui prend en compte vos dernières consommations. Chez TotalEnergies par exemple, la démarche peut se faire rapidement en ligne. Il vous suffit pour cela de renseigner votre numéro de Point de livraison (PDL) de 14 chiffres qui se trouve sur la facture envoyée par votre fournisseur et de saisir vos index. La résiliation de votre abonnement d’électricité est totalement gratuite, sauf si vous faites appel à un technicien pour la relève de votre compteur.

     

    Il est important de noter que si vous oubliez de résilier votre abonnement d’électricité avant votre déménagement, vous risquez de payer la consommation d’électricité de quelqu’un d’autre. En effet, omettre la résiliation de votre contrat implique que vous allez continuer à payer les factures de l’ancien logement même après le déménagement, jusqu’à ce que le nouvel occupant souscrive un nouvel abonnement.

    Dans quel cas peut-on souscrire un abonnement d’électricité ?

     

    La souscription à un abonnement d’électricité peut se faire pour plusieurs raisons :

    • Un déménagement : Même si vous décidez de rester chez le même fournisseur après votre déménagement, il est primordial de résilier votre ancien contrat et d'en souscrire un nouveau. S’il s’agit d’un logement neuf qui n’est pas encore relié au réseau électrique, vous devrez envoyer une demande de raccordement à Enedis (ancien ERDF) qui est le gestionnaire du réseau électrique en France. Une fois votre logement raccordé, vous pourrez ensuite souscrire un contrat d’électricité auprès du fournisseur de votre choix.
    • Pour réaliser des économies : vous pouvez choisir de changer de fournisseur d’électricité afin de réduire votre facture mensuelle d’énergie. En optant pour l’une des offres moins chères du fournisseur alternatif TotalEnergies par exemple, cette démarche sera gratuite. Ce dernier se chargera de résilier votre ancien contrat. Vous aurez la possibilité de rompre votre contrat à tout moment, car ce dernier est sans engagement de durée.
    • Rétablir le courant après une coupure suite à des impayés : si vous accumulez des impayés de factures d’électricité, votre fournisseur peut décider de priver votre logement de courant. Afin de le rétablir, vous devrez vous acquitter de votre facture et souscrire un nouveau contrat d’électricité.

     

    La souscription d’un nouveau contrat d’électricité commence par le choix d’une offre tarifaire. Par la suite, vous devrez contacter le fournisseur qui propose l’offre et lui fournir diverses informations telles que vos coordonnées, les détails sur votre logement (le cas échéant), les caractéristiques de votre compteur, etc. La souscription à un abonnement d’électricité peut se faire par téléphone, en ligne ou par courrier.

     

    Découvrir nos offres d'électricité