Faire des économies chez soi au printemps

En matière d’énergie, on ne sait pas toujours comment accueillir le printemps. Quand est-ce que je dois couper mon chauffage ? De quoi mes radiateurs ont besoin avant d’entrer en hibernation ? Laissez-vous guider, on vous donne toutes nos astuces ! 

Prendre la température

Pendant cette période où les températures ont tendance à varier d’un jour à l’autre, on est un peu perdus sur l’utilisation du chauffage : on éteint, on a froid, on rallume un peu fort, le jour qui suit on a trop chaud. 

On dit que la température idéale à l’intérieur est de 19°c, étant donné que les murs de votre maison vous tiennent chaud, vous pouvez envisager de couper votre chauffage à partir de 15° à l’extérieur. Pour anticiper, regardez la météo le matin ou la semaine. 
 

La purge avant le grand repos

Quand vos radiateurs à eau sont éteints depuis plusieurs jours et que vous pensez ne plus avoir à les rallumer, pensez à les purger. Avec le temps et après avoir passé tout l’hiver à carburer, vos radiateurs auront accumulé de l’air dans leurs circuits. 


Les purger permet de faire évacuer cet air et de rendre vos appareils plus performants. Ils seront alors déjà prêts pour l’hiver prochain. 
 

Laissez circuler

Lorsque les entrées et sorties d’air de vos appareils sont encombrés, ils sont sur sollicités et consomment bien plus que nécessaire. En dépoussiérant les voies d’aération de vos radiateurs, climatiseurs et VMC, vous leur permettez d’être bien plus efficaces et de faire baisser votre consommation d’énergie.   
 

Un grand bol d'air

Laissez entrer le soleil chez vous ! Profitez du beau temps pour aérer le plus possible. Cela vous permettra de compenser l’humidité accumulée cet hiver. De cette manière vous laisserez aussi rentrer la chaleur au cours de la journée, et aurez moins besoin de rallumer le chauffage le soir pour les derniers jours froids du printemps. 
 

Faire de la place au frais

Avec les températures remontent, c’est le bon moment pour remonter ses manches et faire un tour du côté de son congélateur. Avec seulement 3 millimètres de givre, votre congélateur va entraîner une surconsommation de 30%. Idéalement, vous devez dégivrer votre congélateur tous les 3 mois afin d’éviter les dépenses énergétiques inutiles. 
 
Alors vous le sentez déjà ce bon air du printemps ?
 

Vous souhaitez aller plus loin ? Rejoignez dès à présent les éclaireurs : la communauté des clients TotalEnergies qui s'attaquent aux kilowatts superflus. Vous pourrez partager vos astuces et échanger avec les autres membres pour devenir un expert de la consommation responsable.